Je n’ai pas pour habitude chroniquer ce style, Phoenix y arrive bien mieux que moi, mais ce Black Wire – ‘Black Wire‘ me tentait bien car à la première écoute, pas mal de bons trucs m’avait intéressé. Pas de chance pour moi, ce n’est pas efficace au point de ce que j’en attendais mais ça reste pas mal.

On sait tous que la mode du rock british est un filon que les producteurs ne peuvent pas rater ces derniers temps, et à vrai dire Black Wire ne passe pas à coté. Encensé par la presse et la radio lors de la sortie de leur démos, on allait sûrement avoir le droit à un nouveau groupe plein d’efficacité. Et comme le pensait ma première écoute, ce fut le cas, ‘whoua ça a l’air sympa m’exclamai-je‘, la deuxième écoute, puis la troisième ne furent pas du même avis, on s’essouffle, on va pas au bout et on se retrouve avec des pistes un peu trop molle comme ‘Broken Back‘. Pourtant ‘800 Million Heart Beats‘ aurait pu projeter cet album en haut des charts, mais seul c’est assez dur de pousser un album. Alors on se dit qu’ils sont passés à coté d’un truc vraiment intéressant. On se dit que les bon plans aurait pu être mieux exploiter, on se dit que ça aurait pu cartonner et on se dit qu’on risque vite de les oublier. Je me trompe peut être mais parmi la vague du genre, ce ne sont pas les meilleurs, ça c’est certains.

Dommage, vraiment dommage de sentir qu’on passe à coté d’un très bon album si seulement nos anglais auraient peaufiné un peu plus leurs 10 titres… Ce cd ne me marquera pas mais les inconditionnels du rock british y trouveront sûrement leur compte.