L’hiver est là. La neige bientôt. La depression inérante à la saison blanche, la corde même pour certains surement. Bah, ils n’ont qu’à écouter le dernier Robocop Kraus, ça leur refilera le sourire. Le nouvel album des joyeux allemands (si si), mélangeurs de génie : Robocop Kraus ou comment mixer Post-punk, ryhtmiques disco, Indie Rock et New Wave pour un rendu tubesque ?

C’est simple, sur douze titres, douze tubes. Et ça commence donc d’entrée avec ‘Waiting Over The Ocean‘, et ça se poursuit avec ‘Blunders & Mistakes‘ probablement la chanson la plus addictive de l’album.

Oh bien sûr, deux accalmies sont au programme. L’exotique et bien coolos ‘Hyenas‘, aussi chaloupé que chamaré, et le morceau de cloture ‘Ease The Pain‘. A part ça, ‘Chances‘ et ‘Hex On Me‘ sont taillés pour les dance-floor mais n’en restent pas moins jouissifs à l’écoute.

Jamais serieux, toujours accrocheurs et percutants, les Robocop Kraus, signent donc un album qui fout bien la pêche par les temps qui courent (qui se couvrent surtout …) et qui évitera peut-être à certain la traditionelle déprime hivernale. Et le pire c’est qu’ils viennent du pays de Derrick …