Et voilà … à chaque fois que la date de sortie d’un Kaiser Chiefs approche, je me dis la même chose. Peut etre que cette fois, je vais réussir à écrire quelque chose de gentil sur eux. Bah encore une fois c’est râté. Je l’ai bien écouté quatre fois dans l’après midi là. J’ai essayé de ne pas avoir d’à priori par rapport à leurs deux précédents disques.

Encore une fois c’est la même chose, de A à Z. Vous avez aimé les deux précédents ? vous aimerez celui ci : Off with their heads qu’il s’appelle. Voilà.

Deux trois titres sympa sur le lot, comme d’hab, mais rien de transcendant. Comment ça peut cartonner un truc comme ça. J’appelle ça du foutage de gueule personnellement. J’ai rien contre eux dans l’absolu, mais force est de constater qu’ils se complaisent dans la pop molle et chiante. Puisque les trois quarts du quatre quarts ici dégusté est composé de sucres (trop) lents. Dommage qu’‘Addicted To Drugs’ ne parlent pas d’amphètes, ça aurait ptetre boosté le tout.