Votre mot de passe vous sera envoyé.

C’est le dernier fragment de ce qui fut un jour une planète vivante, menée à la destruction par la folie de ses habitants. Ce qu’il en reste est condamné à errer à jamais au travers de l’espace et du temps, hurlant sa peine et son désespoir. Dans la légende et dans les faits on l’appelle “hercobulus” d’Huata.
Le morceau s’écoute dans la suite et le split Huata/Bitcho s’achète chez [url=http://www.musicfearsatan.com/fr/reference/huata-split_with_bitcho-vinyl_lp__clear_purple_with_red_and_blue_streaks_.html]Musicfearsatan[/url].