Votre mot de passe vous sera envoyé.

Rien de tel que de bons westerns libres de droit des années 50 pour faire un lyric vidéo sans trop se casser le cul. Ce n’est pas Deftones qui va nous contredire avec le clip de “Swerve city“.