Votre mot de passe vous sera envoyé.
gAv8IC6SDy8

Depuis dix ans maintenant et la sortie d’Everything All The Time, accompagné du tube “The Funeral”, entendu a peu près toutes les vingt minutes dans les films, séries et pubs en tout genre, Band of Horses nous distille tous les deux ans environ un nouvel album. La recette est pratiquement inchangé d’un disque à l’autre. Du Folk, orienté rock ou country selon les morceaux. Nos barbus de Seattle ont su au gré de leurs différentes production se créer une bonne fan base et chaque nouvelle sortie est finalement assez attendue au tournant.

 

BoHEt la mouture 2016 s’annonçait plutôt bien, au regard des deux titres apparus quelques semaines avant la sortie de ce Why Are You OK. L’album s’ouvre à nous sur “Dull Time/The Moon”, gentille ballade en deux temps, entrée en matière tranquille, d’abord tendre, puis plus rock en fin de morceau. La voix toujours aussi haute de Ben Bridwell fait des merveilles d’entrée. La force du groupe a toujours été d’être capable, en quatre minutes, de créer une émotion particulière. Dans le passé, des titres comme “The Funeral”, ou “No One’s Gonna Leave You”, pour ne citer qu’eux, en sont la meilleure illustration. Ici, ce sont “Hag” et “Whatever Wherever” qui tentent, de façon plus ou moins bien réussie, de reproduire le schéma cité avant.

 

Si Band of Horses n’en est donc pas à son galop d’essai, la formule servie est comme depuis ses début bien rodée, et les morceaux s’enchaînent sans grande folie, mais sans déplaisir non plus. Il flotte même un parfum rassurant et confortable à l’écoute des douze titres de l’album, ponctué par l’excellent “Casual Party”, la caution “rock” et probablement meilleur moment de Why Are You Ok.

 

Si on ne peut réellement pas parler de déception avec cet album, il n’en demeure pas moins le sentiment d’entendre un groupe cherchant à reproduire a chaque nouvelle production la recette qui marche. Avec cette version 2016 nos barbus y arrivent – à mon grand étonnement, plutôt bien, mais un petit supplément de folie, un truc fou et inattendu, aurait probablement rendu leur retour d’autant meilleur. Comme souvent avec eux, on se quitte finalement bons amis, avec quelques refrains et mélodies restées en tête, et on attendra finalement sagement la suite.

 

band-of-horses_

Band of horses ✖︎ Why Are You OK
Tout s'enchaîne plutôt bienLes argèges cristalliins et la voix de Ben Bridwell
Manque de folie et de nouveauté
3.0Note finale
Avis des lecteurs 1 Avis