Votre mot de passe vous sera envoyé.
paqr3kdmcZg

L’an passé, le Montreux Jazz Festival fêtait ses 50 ans. Woodkid en était avec un orchestre, une chorale de gamins, une pelletée de guests et même le photographe JR pour leur tirer le portrait. Tout ce beau monde habillé de blanc en hommage à Eddy Barclay pour la couleur et à Walter White pour la combinaison de laborantin spécialisé dans la meth. Pour une chanson seulement, le chanteur de Grizzly Bear, Ed Droste, s’est immiscé le temps d’un morceau à 2 voix nommé “Go”. Un moment assez chiant, il faut bien le dire.

Sache si tu as du mal à dormir la nuit que le concert complet est aussi disponible sur YouTube.