Votre mot de passe vous sera envoyé.

Déjà accusé par le passé de comportements abusifs par son ex Evan Rachel Wood, Marilyn Manson fait de nouveau face à ces accusations. Cette fois, l’actrice est appuyée par les propos de 4 autres femmes et dénonce des pressions psychologiques ainsi qu’agressions sexuelles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Evan Rachel Wood (@evanrachelwood)

De fait, la réaction n’a pas tardé puisque cette fois, le chanteur a été officiellement lâché par son label, Loma Vista, qui avait accompagné la sortie de ses deux derniers albums. Ses apparitions dans les shows TV “American Gods” et “Creepshow” vont aussi être annulées.

“In light of today’s disturbing allegations by Evan Rachel Wood and other women naming Marilyn Manson as their abuser, Loma Vista will cease to further promote his current album, effective immediately,. Due to these concerning developments, we have also decided not to work with Marilyn Manson on any future projects.”

Le Révérend a décidé de répondre à ces propos (c’est peut-être un peu léger là tout de suite, non) :

“Obviously, my life and my art have long been magnets for controversy, but these recent claims about me are horrible distortions of reality. My intimate relationships have always been entirely consensual with like-minded partners. Regardless of how — and why — others are now choosing to misrepresent the past, that is the truth.”

Une news qui fait, malheureusement, terriblement écho à notre dernier débat sur l’antenne de RSTLSS et la séparation d’un homme et de son œuvre…

Source : Consequence Of Sound