Votre mot de passe vous sera envoyé.

Filter : Hey Man, Nice Sauce !

On en avait parlé sur l’antenne de Restless il y a deux semaines, Richard Patrick était salement vénère de ne pas être retenu au Rock And Roll Hall Of Fame avec Nine Inch Nails malgré ces 4 années au sein du groupe. Surfant sur la vague de la rancœur (putain c’est beau), Richard a décidé de raconter toutes les fois où Trent Reznor l’a gentiment envoyé chercher du taff ailleurs. Autant dire que Richard cultive de plus en plus son côté Dave Mustaine comme le soulignait si bien Pierre.

“J’ai commencé au sein de Nine Inch Nails, mais je suis parti vers mes 26 ans. Nine Inch Nails était la seule fois où j’ai eu un boss.

On venait de finir Lollapalooza — le premier Lollapalooza — et on est allés en Europe ouvrir pour les Guns N’ Roses, ce qui était étrange, parce que personne ne nous connaissait en Europe à l’époque, et ils ont réussi à nous virer de la scène en nous huant, ce qui était fou. Imaginez Nine Inch Nails se faire huer, virer de la scène.

[Trent Reznor et moi] étions deux crétins de Cleveland, Ohio — et nous n’étions pas connus. Mais on a fini par le devenir. Et il y a eu un moment où Trent m’a juste regardé, et je lui ai dit, ‘Wow, tu t’en vas à la Nouvelle  Orleans vivre dans cette superbe maison, et moi je vais retourner chez mes parents.’

Et Trent m’a dit, ‘Et bien, écris un disque.’ J’étais genre, ‘Wow!’ Pourquoi tu dis ça ? Il continue, ‘Tu aurais dû voir ta tête. Parce que t’avais l’air bien vénère d’abord, et ensuite, ‘Non, je devrais.’ Il m’a dit ça à Paris. Et je me souviens m’être dit je vais littéralement rentrer chez mes parents, et ce mec va s’en aller écrire ‘Broken‘ et tout ce qu’il peut possiblement faire.

Mais je suis resté là et j’ai pris cet échange comme un conseil, qui était ‘Fais quelque chose, lève ton cul et fais quelque chose. N’attends pas après moi pour le faire. JUST DO IT.’

J’étais très proche d’un contrat avec un label et à l’époque, Trent ne le savait pas. Mais c’était avec Warner Brothers. Et j’étais à Los Angeles pour bosser sur ‘The Downward Spiral‘ ou être dans le coin, mais j’avais déjà pris ma décision lors d’un trip aux champi’ au Grand Canyon.

Mais le coup de grâce c’est quand  Trent m’a dit, ‘Hey, écoute, Rich, je sais que t’as besoin de plus de thunes. En bas de la rue, il y a une petite pizzeria, et ils onnt besoin de livreurs. Peut-être que tu peux te faire un peu de thunes en plus là-bas. Et je me dis, ‘Wow!’

Je venais d’écrire ‘Hey Man, Nice Shot‘ et cinq labels étaient prêts à me signer. Et moi j’étais genre, ‘Hey, mec, je déteste te dire ça maintenant, mais je me barre. Et je suis vraiment désolé. Mais je me barre. Je ne vais pas vendre de pizzas et je ne vais pas en livrer.”

En voilà un qui ne risque pas d’être invité aux 60 ans de Trent au Buffalo Grill. Bon, tout ça pour dire que Richard est un peu lassant avec ses histoires de Nine Inch Nails. On avait compris depuis bien longtemps qu’il aimait exploiter et abuser de son lien trèèèèèès passé avec Trent mais sa dernière collab’ remonte à 27 ans. Il est peut-être temps de passer à autre chose ?

 

Source : ThePRP