Sofy Major, ça vous dit quelque chose ? Mais si, souvenez-vous: avant qu’il y ait ce moustachu vous invitant à écouter Oüi fm 2, VisualMusic vous proposait d’écouter un de leurs titres, ‘Mange tes morts‘, dans le Jukebox. Ceux qui y auront jeté une oreille se souviendront d’un screamo fielleux et noisy bien foutu bien que peu novateur. Nous retrouvons donc les clermontois avec un nouvel EP 4 titres où ils ont décidé de varier quelque peu leurs horizons.

Meurtre à Lezoux‘ ouvre le bal avec une intro oppressante, débouchant sur un rythme lourd, des riffs rock’n roll, un chant hurlé et un final estampillé rockin’ hardcore qui fera grand plaisir aux orphelins des Houston Swing Engine (dont je fais naturellement partie). Après un départ aussi brut de décoffrage, les excursions noisy englobant le martellement martial et froid d’ ‘Endive‘ ont de quoi désorienter l’auditeur prêt à secouer la tête au prochain riff salvateur. Les choses reviennent dans l’ordre avec un ‘Need a spank?‘ lancinant et aux intonations étonnamment proche d’un Deftones. Les différentes phases du morceaux s’enchainent très naturellement, prenant soin de placer quelques breaks heavy tout en faisant la part belle aux guitares claires. Le dernier morceau, ‘Satan‘ est le seul titre chanté. Bien qu’à la limite du bruitisme, on distingue clairement un rythme lent et lourd qui, avec la voix étouffée du chanteur, dégage une atmosphère suffocante. Intéressant, bien que difficile à appréhender.

Sofy Major a joué la carte de la diversité, ce qui est, avouons le, plutôt déroutant sur un EP de 4 titres. Pourtant, si les français n’arrivent pas forcement à convaincre de leur totale polyvalence, ils montrent une maîtrise de leur sujet qui laissent entrevoir de belles choses devant eux.