Hey ! Pssssssssssst ! Pssssssssssssst ! Vous avez rendez-vous avec le Professeur ? Comment ça quel Professeur ? Ben le Professeur Dadabovic, voyons ! Vous ne connaissez pas son asile psychiatrique ? Tenez, prenez donc cet album ‘Carbamazépine‘, le professeur est également musicien à ses heures perdues. Vous découvrirez tout son petit univers, ses collègues, ses patients.
El Professor exerce la guitare et le chant, à la basse Janolapov infirmière transsexuel(le) refoulé(e) , à la batterie le chirurgien au scalpel fou Toniatovski et le patient camisolé Romanescu au chant également. En parlant de patients, y a de quoi faire ici vous savez, une belle brochette si vous voyez ce que je veux dire : y a ‘Serial Kinedeur‘ accro au sucre, au Twix, au Baliztro (rha ‘CHOCOLAT AMENDE ET MIEL !!!‘) en fait il est accro à tout ce qui se bouffe. Perdre du poids, il y arrive pas, il irait jusqu’à s’bouffer les doigts. Sinon dans le genre obsédé, y a ‘Paul Pau‘, lui depuis le temps qu’il se tire la nouille il est sourd comme un pot mais il parait qu’il a fini par se trouver une meuf sur Meetrique depuis c’est bizarre il a un moignon à la main gauche. Et puis y a ‘Tsou Mamy‘, la grand mère de ‘Serial Kinedeur‘ et cuisinière compulsive qui a fait crever sa famille à table, enfin sauf son petit fils. Y a du tyrannique aussi, ‘Harry Tmetic‘ est un ancien prof bourreau mais la mort de sa femme en couche l’a beaucoup affecté (le chirurgien Toniatovski est toujours un peu nerveux avec ces césariennes, faut dire aussi que Janolapov est une femme Barbara Gourde). Notez, à sa place je serais content car ses 2 jumeaux, des siamois reliés par la tête, sont également internés. ‘Psyquo Pat’ & Squyzo Fred’‘ qu’ils s’appellent, oh, eux ils sont drôles, Pat’ est atteint du syndrome de Tourette alors que Fred’ souffre d’anti syndrome de Tourette, il traduit en mondain c’que Patrick a dans la tête. Faut les voir insulter les gens quand y en a un qui fait ‘Nique ta mère et va cramer en enfer‘, l’autre reprend ‘Vous pourriez profiter de l’expérience maternelle, juste avant de filer là où les anges se sont brûlés les ailes‘, rha j’vous jure ces 2 là, impayables autant qu’inséparables ! Bon il faut savoir également que ce sont des serial killers mais tant que vous ne leur tournez pas le dos ça devrait aller, hein ! On a aussi notre corbeau, non pas comme dans ‘Vol au-dessus d’un nid de corbeau‘, je vous parle d’un maître chanteur, Hervé Rité, il existe même ‘Le sérum d’Hervé Rité‘. Tellement accro à sa machine à écrire qu’il en fait même des riffs dactylographiés ! Et puis le professeur parle un peu de ses ‘Psy-causes‘, il a souffert vous savez… martyrisé par Harry et Serial au collège et depuis une bastonnade trop rude, le professeur souffre d”Epilepsie‘ ([url=http://dadabovic.fr/site/epilepsie.html ]d’ailleurs Dada se mobilise contre l’épilepsie[url]), on l’a cru dément mais non le professeur n’est pas un fou, encore heureux ! Bon, il se peut qu’il en veuille à quelques uns ici mais vous avouerez qu’ils l’ont bien cherché !
Enfin bref, vous verrez par vous-même, après musicalement c’est loin d’être dégueu,je sais pas si vous connaissez des groupes comme Gronibard, Ultra VomitDada et Romanescu sont des spécialistes ès calembour, ils sont désopilants et quelle vivacité d’esprit ! Bon très honnêtement l’album aurait pu bénéficier d’une prod’ un peu plus léchée [voilà ce qui arrive à trop écouter de gros son US] mais pour un 1er jet et avec tous ces malades à soigner, on peut dire que c’est carrément pas mal (‘PAS MAL !!!‘). Et puis en poussant le son, ça règle le problème. Surtout qu’il faut dire : les compos font plus que tenir la route, c’est lourd (voire très lourd), c’est carré (voire très carré) comme j’aime ! On sent bien de ci de là des influences bien digérées du néo mais en règle générale ça tatane façon hardcore avec de bons gros riffs qui vous donnent aussi envie de tataner, pour tout vous dire, par moments on approche l’agressivité d’un Full Blown Chaos. Pour autant les ambiances sont bien variées : on passe de mosh parts de tarés à du punk bien speedé, du grind pur jus (54 secondes), à des passages postcore assez sympa, des plans à la Quicksand, du trombone, du kazoo, des bruitages à la bouche. J’aime bien toute cette petite ménagerie, ça me rappelle un peu moi, vous voyez ?
Oh encore juste 2 petites choses et j’arrête de vous embêter. Les représentations sont immanquables vous savez. Le professeur exploite la thérapie par la vidéo, il passe des clips réalisés avec certains des patients sur un écran derrière la scène. Et puis comme il est sympa pour faire plaisir à ‘Paul Pau‘, il met un extrait de son film préféré ‘Barbecul ensoleillé‘, un chef d’oeuvre du divertissement pour adultes. Vous avez qu’à venir à l’occasion, vous verrez c’est très sympa, on fait des battles à gueuler ‘ALLEZ ALLEZ PAUL PAU !!‘ juste avant de se mettre sur la gueule dans un bon vieux wall of death des familles. Du coup si ça vous branche vous pouvez choper toutes les infos concerts et plein de goodies (des vidéos dé-so-pi-lan-tes) sur [url=http://dadabovic.fr/]un site vachement bien fichu[url] réalisé par Renowebski qui utilise un pseudo sur Visual [mode propagande off]. Non, franchement vous me plaisez bien, ça me ferait tellement plaisir de vous revoir ! On s’appelle on se fiste ? Cool, ça marche comme ça alors.

Mais surtout rappelez vous :
DA-DA-BO-VIC !!!