On avait laissé Dirty Fonzy sur un Underground City bien mollasson. Surement inspiré par la dernier livraison rageuse de leurs potes d’Uncommonmenfrommars et par le récent EP de reprises de NOFX, les albigeois dégainent Too old for this shit véritable déclaration d’amour , un pacte qui lie nos braillards favoris avec le punk rock.

Cet EP se parcourt comme un mini livre d’histoire, du hardcore 80’s aussi sauvage que crado évoquant pèle mêle Bad Brains, Dead Kennedys ou Minor Threat au skatecore 90’s aux riffs acérés façon Pennywise, Strung Out et consorts; un peu de punk rock mélo pour faire glisser, des mectons qui gueulent qu’ils veulent se marrer avec leurs potes, jouer (trop) fort et surtout emmerder les cons, le tout emballé dans des morceaux de moins d’une minute trente.

Nous on a bien aimé. Mais peut-être est-ce parce que sommes nous déjà trop vieux.