Après le plus que bon ‘Futures‘, Jimmy Eat World revient parce qu’ils en ont encore un peu sous le pied. Du coup, ‘Stay On My Side Tonight‘, Ep sortie en vinyle a fait son apparition. Et ça serait vraiment dommage de passer à côté.

Avec cet EP, on est en plein prolongement de ‘Futures‘, ‘Disintegration‘, première piste de 7 minutes nous replonge directement dans l’univers sombre et si spécial de ‘Futures‘. La voix de Jim nous envoûte directement. Les guitares faiblent mais si présente dans la mélodie, cette batterie qui assène un tempo lent et saccadé. Le crescendo à l’arrivé du refrain et la libération des instruments, tout est ici à sa place, parfaitement réalisé, cette chanson aurait largement eu sa place au sein de ‘Futures‘ et c’est pour sur un des meilleurs titres de cet EP. Mais attention, ‘Over‘, elle aussi aurait eu le droit à sa plage sur le dernier album des Jimmy Eat World. Cet EP, c’est un peu comme la version Gold de Pokemon, il complémente parfaitement l’album. Les voix sur Over sont parfaites et la guitare sonne tellement ‘Futures‘ qu’on se demande pourquoi celle-ci n’ont pas leur place. Puis viens ‘Closer‘, le rythme s’est accéléré et lorsque par le refrain, on se met a entonner les paroles sans aucun problèmes. La production sur cet EP est du même acabit que sur ‘Futures‘ et le travail sur chaque chanson est lui aussi impeccable. Alors forcement, on s’attend à ce que ça baisse. Bien heureusement c’est pas le cas et ‘Half Right‘ et ses guitares acoustiques en enchanteront plus d’un, moi le premier. Cet EP se termine malheureusement très vite sur le remix de ‘Drugs Or Me‘. Là encore, c’est vraiment très bon, un remix surprenant qui colle malgré tout à la chanson gardant vraiment cette ambiance issue de ‘Futures‘.

Cela fait vraiment plaisir après la sortie d’un album tel que ‘Futures‘ de voir arriver chez soi une production comme celle là. Il est certain que si vous n’avez pas accroché à ‘Futures‘, ‘Stay On My Side Tonight‘ ne vous fera rien. Mais pour tout ceux qui comme moi ont apprécié le dernier album de Jimmy Eat World, cet EP est un pain béni en attendant le prochain opus du groupe qu’on attend, evidemment, le plus rapidement possible.