Pourquoi s’embêter à vouloir hacker iTunes Music Store pour télécharger gratuitement de la musique en ligne alors que Pepsi offre directement aux américains qui ont du temps à perdre une solution old-school mais efficace ?

Avec une bouteille sur trois qui contient un code de téléchargement gratuit sur internet, la tentation était forte pour les consommateurs de tenter de savoir avant l’achat si le fameux code était présent. Pas compliqué, puisqu’il suffit d’orienter la bouteille à 25° et de scruter le fond du bouchon jaune. Le mot “Again” est en effet visible (pour “Try Again”) si le bouchon est perdant.

En réaction à la diffusion du “hack”, Pepsi a décidé de réduire le nombre de codes que chaque consommateur pouvait entrer par jour…

Ah c’est beau l’Amérique !