On a déjà tous vécu cette situation mais si, celle où tu te dis, tiens je vais sortir la poubelle. Puis en fait, tu repousses dans 10 mn parce que là, t’es trop occupé à regarder à la télé. Puis le moment venu de la pub, tu te dis « merde, j’ai la flemme », alors tu repousses encore une fois. Sauf que là, tu sais que tu vas te faire engueuler alors la prochaine fois, promis, c’est promis. Tu vas la sortir cette poubelle. Bah pareil pour les artistes. Enfin pas la poubelle hein, le disque.
Beck en est là aussi tu vois. Son album devait sortir l’an dernier. Puis en novembre de cette année. Et puis en fait, il faisait un million de trucs à la fois alors du coup, promis ! Son album sort bientôt bientôt. Il vient de le finir qu’il te dit. Un album qui serait en partie inspiré par sa collaboration scénique avec The Strokes.

“It’s a summer night, people have their hands up,” he said. “It’s a communal, celebratory thing. I wanted to take that into the studio, a kind of energy or joy. The thing that wakes you up a little bit.”

“This record has felt like a lot of freedom, as I’ve had time to work things out and try things. I’ll go too far in one direction, then go too far in another. There were a few other ideas that have come out of making this record that are interesting and have pushed me in other directions.”

Source : Consequence Of Sound