Votre mot de passe vous sera envoyé.
X-xdRHPcZwg

Pardon.

Apparemment, on n’avait pas encore fait de news sur Kabbel, le nouveau projet de Gregory Hoepffner. En tant que fan club non-officiel du Greg, c’est une faute. Pour pénitence, la rédaction s’engage à réécouter l’ensemble de ses groupes depuis Radius System.

Surtout que…

Surtout que ça défonce !

Il définit le genre comme du “queer sadcore” et a récemment expliqué les racines du projet via le communiqué de presse de son représentant, Clément.

Musicalement, il décrit ce projet comme “La noirceur sans compromis de la musique extreme + le plaisir de la pop moderne, dans une ambiance cinématographique et théâtrale + The Weeknd + NIN version LGBTQ+”.

 

La suite

Un premier EP est prévu pour avril. L’idée a germé lors d’une sombre nuit d’orage sur l’île suédoise d’Höno en compagnie du producteur Christoffer Berg. Au final, Greg en homme orchestre de qualité enregistre tout par lui-même.

Deux titres sont pour le moment disponibles : “Lights Go Out” (ci-dessus) et “Young Again” (ci-dessous).

Allez…

Ce projet mérite beaucoup d’amour alors allez lui en donner sur Facebook et Instagram.