Holmes viennent de Suède et ne sont pas du genre à se reposer, après plusieurs albums et démos, So Far, So So est une sorte de compilation regroupant plusieurs titres de leurs anciens efforts en vue d’une tournée qu’ils vont effectuer dans quelques temps.

So Far, So So est un peu un concentré de ce qu’ils ont pu créer jusqu’alors. Beaucoup influencés par la country et la folk americaine, ils ne sont pas tentés par la facilité qui aurait consisté à faire un simple copier-coller musical, justement même si elles sont portées en étendard ils ont su les effacer pour faire place à des compositions inspirées et originales.
Le groupe étant composé de 7 protagonistes au plus fort de leur nombre, ils savent allier et conjuguer les compos avec divers instruments tels que la mandoline, l’accordéon, piano et la guitare jouée au bottleneck. Le tout donne une certaine profondeur sonore aux titres portés par la voix aérienne et parfois fantomatique du chanteur.
Malgrés la succession de ballades lentes et langoureuses (Mr Boom, You’re Not The One, Trust, Recovering Song) avec des titres plus rapides au premier abord enjoués, la molancolie est latente et plane au dessus de chaque note.

Parfait pour un road trip hivernal en solo, ou au coin du feu avec un verre de whisky à la main, cet album laisse un goût doux-amer au fond de la gorge.