Le Bigdil : Shaka Ponk pressenti pour la relance de l’émission culte

Le rideau tombe sur Shaka Ponk pour mieux se relever avec le rideau du Bigdil ?

Si le groupe a annoncé arrêter de tourner pour limiter son empreinte carbone, il pourrait bien continuer à vivre sous une autre forme.

Il se murmure qu’après Star Academy, TF1 compterait bien relancer un autre de ses programmes cultes, auquel viendrait se joindre un certain groupe résident…

Une émission culte

Pour GazOu, rédacteur en chef de Shaka Club, cette décision fait sens :

« Le Bidil, pour les monkey superiors de notre génération, c’était la partiz-fiesta en télé-ciné tous les soirs. C’est la story O’ notre life quoi. Le Bigdil, c’était les initiateurs de la grande PA’TY. »

Plus que l’état d’esprit, on retrouve surtout une filiation d’un point de vue créatif :

« Ils ont toujours été fans du travail de Medialab et Alain Guiot. Gros big-up alto le monkey primitivo arruinado Gilles Vautier, pour l’inspiration-actitud de la relajación. »

La démarche trouverait également son fondement dans le lore de Shaka Ponk :

« Si vous avez lu le BK ov SHK, vous savez que Bill est le père de Goz, alors… »

 

Jeu et late show, un 2 en 1

Le Bigdil était à l’origine un jeu, où au fil des épreuves les candidats pouvaient remettre en jeu leurs gains, en espérant terminer avec la fameuse voiture cachée derrière le rideau.

La nouvelle version en reprendrait les fondamentaux, mais avec des invités de prestige, et un groupe pour jouer les interludes et participer au sketches.

Pour GazOu, c’est comme une évidence :

« Franchement, si Jimmy Fallon a The Roots, je vois pas pourquoi Vincent Lagaf pourrait pas avoir Shaka Ponk. Ça fait des années que tout le monde dit que c’est les The Roots français. »

Source : Shaka Club