Votre mot de passe vous sera envoyé.

Malgré une période musicale compliquée en termes de live, VisualMusic a décidé de recenser par membre de l’équipe son best of de l’année. Mais on n’a pas oublié les copains de RSTLSS alors ayant écouté votre demande, kamarades, nous vous livrons nos impressions sur 2021.

Son résumé.
Que dire encore une fois d’une année qui nous a perturbée, chamboulée, fait raler, énervée ?! Merde ! Monde de merde, comme dirait l’incroyable George Abitbol, mais passons, il y a quand même eu des choses agréables, des évolutions et des leçons. Et en tant que  programmateur/animateur sur RSTLSS, j’en ai vu passer des nouveautés rock en tout genre, de qualité comme de sacrées dégueulasseries !
Difficile donc de trier, de se souvenir, c’est là qu’on est censé se dire qu’il est facile de ne garder que ce qu’on a écouté en boucle !  Eh bien non, car avec tout ça, impossible de se fixer sur quelque chose. On notera donc les albums qui ont créés un déclic, les chansons qui nous ont fournies une émotion plus intense, forte et les concerts, vu le nombre, on ne va pas parader ! Mais dites vous bien un truc, c’est qu’on n’a pas aimé 2021 alors qu’il n’y a eu que le COVID, en 2022 il sera toujours là mais avec les élections présidentielles quivont nous balancer une charge mentale supplémentaire qui risque de nous achever ! Moi je m’en fous, KORN vont sortir un album, je vais enfin pouvoir de nouveau m’isoler nu sous ma douche en me balançant assis sur le sol en chialant… Prenez soin de vous <3

Les disques

Bala – Maleza

Quel exercice bâtard donc de faire le tri, les albums de qualités en fait son bon nombre dans ma tête, tout se bouscule, mais j’ai décidé de ne pas parler comme tout le monde de Turnstile et Amyl And The Sniffers, ou des amis de RSTLSS comme Biffy Clyro ou Royal Blood qui m’ont régals les oreilles et le cœur avec leur lot de gentillesse. Tigercub, New Favourite, Pengshui, Trash Boat m’ont séduit de par leur sensualité et leur fond. Du coup j’en ai parlé, je me sens mieux et je peux donc me concentrer sur BALA, duo Espagnol féminin sur lequel je suis tombé par hasard et qui en moins de 30 secondes m’a fait les adorer, devenir fan, vouloir traverser la planète pour les voir !
Puissance, lourdeur, efficacité, ça a été pour moi, le miracle, la chance de pouvoir célébrer un duo féminin espagnol rock qui chante donc dans leur langue natale. Le rendu est juste ce rouleau compresseur qui fait du bien et en plus, l’équilibre est ultra fin et parfait ! De la diversité enfin !

 

Superbloom – Pollen

Quelle magnifique rencontre que celle-ci ! Les New Yorkais de SUPERBLOOM, je dois bien l’avouer, reprennent tous mes souvenirs 90’s avec encore plus de sensibilité, de délicatesse, de richesse ! Un premier album, très peu de gens qui les connaissent et une envie, partager !
Ce genre de groupe est accessible et du coup, les discussions ont été multiples et le rôle de la musique comme thérapie a pris un sens encore plus clair ! Nos émotions transpirent dans la traduction électrique mentale et physique qu’on opère en écoutant de la musique. Moi, là, j’ai chialé et j’ai volé ! Un voyage grunge, cosmique, classe ! J’ai vraiment conseillé cet album à un grand nombre et personne n’a été déçu. Un grand retour à l’adolescence mais sans ses maux, une floraison de qualité !

 

We Hate You Please Die – Cant’ Wait To Be Fine

Place en dernier à un groupe français qui m’a bouleversé ! Ça vient de Rouen et surtout, ça souligne à merveille que dans notre beau pays,
on sait faire du son de ouf (et pas qu’eux), mais c’est eux qui m’ont le plus transporté ! Un album riche, tendu, qui m’a permis de grandir en revenant sur des sujets personnels qui se sont fait éclipser par le quotidien, certains diront tant mieux, moi je dis qu’il ne faut jamais oublier d’où on vient et ce qui nous a fait. Les douleurs ne sont pas à évincer. Quoi de mieux que la littérature pour justement
réfléchir, analyser, construire, eh bien ils ont réussi et exceller dans leur art ! Il y a de sacrés coups de
poignards, du second degré, de la légèreté et de la puissance et en plus, sur scène, ils défoncent tout ! ATTENTION, il faut aimer le post punk sinon c’est mort ! Mais eux, ils sont forts !

Les singles

KoRn – Start The Healing

Oui bon, je vous entends, calmez vous !!! Je suis fan, je suis fan, roooh !!! Non mais il n’y a pas toujours eu que de bonnes surprises avec KORN, mais là, le morceau me transporte dans tout cet univers qu’ils ont su faire éclore depuis le 1er album. Un son, des techniques, au début c’est gênant et perturbant, aujourd’hui c’est la routine et du coup, ça peut être chiant. Mais tout ce qu’il y a de Post Punk, de New Wave et de diversité culturel musicale se place à merveille dans ce morceau, ça groove, ça crie mais pas trop, et puis la voix de Jon Didi résonne en moi comme le messie ! Encore un point de marqué de la part de cette équipe qui a réussi à passer les années et les épreuves, petite pensée pour Fieldy, au passage, qui est en rehab ! Leur nouvel album arrive et là aussi j’ai une excitation du premier jour et ça, c’est priceless !

Wu-Lu – Times

Un artiste qui ne fait pas que du rock, qui ne fait pas que de la musique, un artiste au sens large du terme qui m’a ému, m’a capturé, c’est WU-LU ! Et ce morceau-là, ouais pas mal de souvenirs aussi et justement, un artiste qui a digéré le fait que dans sa vie, il n’a jamais voulu se limiter à ce qu’il aime mais plutôt se limiter à la compréhension de ce qui se fait, de la création. Une dimension qui m’a beaucoup plu et qui ne se juge qu’après l’étude du milieu et la sortie de sa zone de confort et de son prisme, qui ne peut que nous enfermer
dans notre propre mensonge. WU-LU a une démarche qui n’appelle pas l’argent, mais plutôt une main tendue, il parle à une génération qu’on imagine plus ou moins perdue que la notre alors que les problèmes persistent sous d’autres formes… Alors il parle de ce qu’il a vécu, il aide et participe au soutien d’associations, de toute façon le mec transpire la bonté et la générosité ! Même en étant ultra ouvert d’esprit d’une empathie assez élevée, je suis éblouis ! Ça va vous plaire, écoutez !

Wilder – Bite My Tongue

Là aussi, il fallait faire un choix et mon échange avec ce duo a été émouvant, touchant et lorsque vous avez un flux énergétique qui  circule avec du son ou des personnes, vous savez que là, on vous parle, on est dans le bon, quelque soit le genre d’ailleurs. C’est ce qu’ils expliquent dans leur productions. Vous allez peut être du coup me trouvé potache, gnangnan, trop doux et trop pop dans mes choix, vous devez avoir raison, mais elle ne changera pas mon amour de ce qui est entier ! La tristesse, les blessures, on a, toutes et tous, vécu
ça et parfois la cicatrice d’une parole est marquée pour l’éternité alors il vaut mieux tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de lâcher une chose qui sera irréversible… La santé mentale a été, encore plus depuis le covid, le sujet de nombre d’artistes. Allez, tout ce que je peux vous dire c’est que j’en ai un lot et que c’est frustrant de ne pas pouvoir en parler plus, mais là je fais ma pub, vous pouvez en discuter avec moi via LES NOUVEAUTES ROCK RSTLSS. Je parle à l’antenne, mais en commentaire sur les réseaux, vous avez le droit
de vous lâcher !

Les concerts

Je n’en ai fait que trop peu mais le temps et la pandémie n’aident pas. Ça va donc être sans trop de description, mais HOWARD a été une découverte ultra qualitative sur scène !
Mais quelle surprise, vous ne connaissez pas, ce n’est pas votre genre et là, la tarte, la baffe,
le coup de massue ! Et autant vous dire que j’aime ça ! Ensuite, HEADCHARGER, ben ouais, toujours aussi bon, aussi souriant, aussi puissant.
J’aimerais tellement que les gens réalisent à quel point ce groupe en vaut la peine ! Et je termine avec les WE HATE YOU PLEASE DIE que j’ai enfin pu voir sur scène et il y avait beaucoup de grands mots sur leurs prestations et tout ce que je peux dire, c’est qu’ils sont vrais ! Quelle sympathie, c’est ultra carré, l’échange est là, la présence, on vit un moment exceptionnel !

attentes 2022
  • Alors j’aimerais trouver un mec, ça serait pas mal, j’en ai jamais voulu mais là va falloir, je vieillis, après plus personne ne voudra de moi… Ah, excusez moi, on me dit quelque chose dans l’oreillette ! Que… Que… Ah, que c’est déjà le cas ! Salopards ! Hahaha
  • Non mais je l’ai déjà dit, j’ai une obsession, KORN, donc leur nouvel album, je vais le décortiquer et sûrement beaucoup l’apprécier, je me demande juste si la thématique va être encore une fois surprenante, la peine oui, mais sous quelle forme et exprimée comment ?
  • Sinon j’avoue que là, j’ai surtout envie de faire en sorte qu’on puisse concrétiser avec vous ce que RSTLSS doit être, un salon autour du rock, avec des gens bienveillants, passionnés, et des concerts privés ! Il paraît même qu’il serait éventuel que je puisse repasser une tête de temps en temps
    dans l’émission radio que j’avais créé sur OUIFM : BRING THE NOISE. Sans vous, on est rien et le rock aussi, alors n’hésitez pas à soutenir tout ce qui touche ce genre de musique et prenez soin de vous ! ❤️