Votre mot de passe vous sera envoyé.

La puissance de Netflix est aujourd’hui assez indéniable, ce qui fait que vous avez au minimum déjà entendu parler de The Umbrella Academy. Ou alors c’est parce que vous êtes de vrais lecteurs fidèles de Visual, auquel cas on vous fait des bisous.

The Umbrella Academy est donc à l’origine un comic book écrit par Gerard Way, l’ex-chanteur de My Chemical Romance. On retrouve d’ailleurs dans la bande originale ses deux morceaux les plus récents : deux reprises exécutées avec son ex-collègue, le guitariste de My Chemical Romance, Ray Toro.

Le making of

L’adaptation est disponible sur Netflix depuis vendredi dernier et outre les critiques louant la qualité générale de la série, une observation revient souvent : la B.O. claque. Vraiment.

Forcément, on se dit que l’auteur original et producteur exécutif n’y est pas pour rien. Et pourtant. Dans une interview pour IndieWire, Gerard Way refuse de s’en attribuer les mérites et renvoie les compliments vers le showrunner Steve Blackman :

“Steve écrit les morceaux dans les scripts. Il a une idée très claire de ce qu’il veut. Il encourage d’ailleurs les auteurs à faire de même.”

Steve Blackman explique alors :

“La musique se devait d’être un personnage en soi dans cette série et je voulais l’utiliser pour prendre à revers ce qu’on voit à l’écran. Comme utiliser “Istambul” quand le petit Five tire sur tout le monde dans le pilote.”

Il ajoute :

“La musique est importante. On ne voulait pas seulement que la série ait son propre soundtrack, mais son propre style, et une partie de ce style était d’avoir de la super musique. On avait Gerard alors on s’est dits qu’on devait y aller à fond, tu vois ? Qui de meilleur pour ce genre d’exercice ?”

Certains morceaux leur ont quand même échappé :

“Ils étaient bien trop chers. Les artistes voient “Netflix”, alors ils montent les prix.”

Parmi les refus, on compte une chanson de Paul Simon. Mais une bonne partie des tracks a été gagnée grâce à une technique simple que Gerard Way (qui s’est souvent retrouvé dans l’autre position) a enseigné à Blackman : expliquer aux artistes comment leur chanson sera utilisée.

“En tant que musicien à qui on demande régulièrement l’autorisation de mettre sa musique sur des trucs, tu veux vraiment savoir comment ce sera utilisé. Parfois ils ne veulent pas prendre la peine de te le dire et tu finis par dire non. Mais tu veux vraiment savoir. Je pense que c’était une bonne approche.”

La liste

Screenrant a listé tous les morceaux utilisés, épisode par épisode.

EPISODE 1: “WE ONLY SEE EACH OTHER AT WEDDINGS AND FUNERALS”

  • The Kinks – “Picture Book”
  • Fitz and the Tantrums – “The Walker”
  • Tiffany – “I Think We’re Alone Now”
  • They Might Be Giants – “Istanbul (Not Constantinople)”

EPISODE 2: “RUN BOY RUN”

  • Woodkid – “Run Boy Run”
  • Adam Ant – “Goody Two Shoes”
  • Queen – “Don’t Stop Me Now”
  • Paloma Faith – “Never Tear Us Apart”

EPISODE 3: “EXTRA ORDINARY”

  • The Yardbirds – “Lost Woman”
  • The Hollies – “We’re Through”
  • Nina Simone – “Sinnerman”

EPISODE 4: “MAN ON THE MOON”

  • Morcheeba – “Blood Like Lemonade”
  • Tom Swoon – “Shingaling”
  • David Gray – “This Year’s Love”

EPISODE 5: NUMBER FIVE

  • Noel Gallagher’s High-Flying Birds – “In The Heat of the Moment”
  • Big Thief – “Mary”
  • Don McGinnis – “Memory Bound”
  • The Turtles – “Happy Together”

EPISODE 6: “THE DAY THAT WASN’T”

  • The Doors – “Soul Kitchen”
  • Toploader – “Dancing in the Moonlight”
  • Gin Wigmore – “Kill of the Night”

EPISODE 7: “THE DAY THAT WAS”

  • Gerard Way – “One”
  • Radiohead – “Exit Music (For a Film)”

EPISODE 8: “I HEARD A RUMOR”

  • Lena Thorne – “Stormy Weather”
  • Mary J. Blige – “Stay With Me”
  • Hooverphonic – “Mad About You”.

EPISODE 9: “CHANGES”

  • Traditional French Children’s Song – “Lundi Matin”
  • Lesley Gore – “Sunshine, Lollipops and Rainbows”t.
  • Smith Westerns – “All Die Young”

EPISODE 10: “THE WHITE VIOLIN”

  • Heart – “Barracuda”
  • Bay City Rollers – “Saturday Night”
  • Gerard Way (feat. Ray Toro) – “Hazy Shade of Winter”

Des morceaux qu’on retrouve (à peu près) sur l’album de Netflix dispo sur Spotify :

Le soundtrack

Oui, parce qu’outre les morceaux stylés que Blackman et Way se sont amusés à aller picorer un peu partout pour jouer à James Gunn, il y en a un qui a vraiment bossé.

Il s’appelle Jeff Russo et c’est lui qui a composé le soundtrack, dont les si importants morceaux de violon.


Bonus : Des bisous à Télé Loisirs qui a quand même pris la peine de faire une vidéo où après une minute à expliquer qu’il ne s’agit pas ici de personnages Marvel, conclue par “écrite et dessinée pas Gerard Way, le leader du groupe de musique Chemical Brothers.


Pour la bande originale et tous les morceaux de la saison 3 de Stranger Things, c’est par là.