Votre mot de passe vous sera envoyé.

En tant que BoomBass et moitié de Cassius, Hubert Blanc-Francard a été acteur et témoin de la French Touch. Jamais très loin des Daft Punk, Phoenix, Pedro Winter et Justice plus récemment, il avait donc une place assez privilégié pour en raconter les coulisses.

En 264 pages, l’auteur raconte aussi et surtout sa propre vie. Démarrant par une anecdote salace et très drôle, le livre suit la chronologie de son parcours en démarrant par une rapide carrière de DA en maison de disque. Avant d’enchaîner sur l’enregistrement du premier album de MC Solaar où il fait la rencontre de l’ingénieur du son qui sera son meilleur ami, à savoir Philippe Zdar. Un album qui fait date par sa production et sa trace indélébile dans le hip-hop français. Une aventure qui durera encore 2 albums.

Suite à un contact de James Lavelle d’UNKLE, la découverte des raves et d’Ibiza, l’électro prendra le relais du rap. Cassius prendra vie à ce moment-là en 1999. S’ensuit une traversée du désert qui a occupé Zdar en DJ le week-end à Ibiza et producteur de The Rapture, Cat Power, Phoenix et des Beastie Boys. Avec un Grammy à la clé pour Wolfgang Amadeus Phoenix dont on vous a déjà parlé ici.

Le succès reprendra par surprise avec “I <3 U So“, en 2010. De quoi prendre le pouls de l’aventure Ed Banger avec Pedro Winter, DJ Medhi, Justice et tous les autres. Sur le pont également, avec les Daft Punk en pleine bourre aux Grammy Awards pour Random Access Memories. Ou de faire connaissance avec Kanye West et Jay-Z pour un remix.

Ensuite Cassius se terminera avec Dreems en 2019 où Zdar décède accidentellement 2 jours avant sa sortie, qui amènera la réflexion pour accoucher de ce livre. Pour accompagner la lecture, qui devrait vous prendre 2 à 3 heures, il existe une playlist Spotify faite par BoomBass.

Un livre très agréable à lire, qui se dévore une fois commencé et qui donne envie d’écouter beaucoup, beaucoup de musique.