Votre mot de passe vous sera envoyé.
Ctn14oYz0qA

Code Orange a mis en ligne le clip de “Swallowing The Rabbit Whole”, révélant le morceau par la même occasion.

Le morceau

La vidéo s’ouvre avec les dernières notes de “Hurt Goes On” et une petite voix au grand potentiel de flippance suggérant un “let’s take a good look at you”.

En regardant la tracklist on peut penser qu’il s’agisse de “(deeperthanbefore)”, qui serait donc l’intro. “Swallowing The Rabbit Whole” serait alors le premier titre de l’album.

Musicalement c’est clairement moins radio friendly que “Underneath”, ce qui rassurera probablement les puristes simplets un peu trop vocaux ces dernières semaines. On saluera l’expérimentation et les quelques glitchs de la nouvelle pièce qui allie, comme ils savent si bien le faire, défouloir et frustration.

Le clip

Les fins analystes critiques d’art de l’internette le clament depuis les premiers éléments visuels de l’album : “endirer Tool. Oui. Bon. Il y a un bonhomme avec une coquille translucide quoi.

Le clip réalisé par Max Moore est bien la suite de celui d’“Underneath” et reprend la thématique de l’album.

Jami Morgan expliquait :

“”Underneath” traite du fait de regarder en face la dualité qu’il y a en nous, tant en tant qu’individus qu’en tant que société immergée dans un nirvana digital surpeuplé, surexposé et surconsommateur. Tout le monde a un voix et personne ne semble être important. Descendez au fond du terrier de vos peurs profondes, vos anxiétés et vos regrets, pour confronter le monstre qui se construit dans les profondeurs.”

La théorie confirmée

Le clip d’“Underneath” le suggérait : le batteur Jami Morgan se tient maintenant debout sur le devant de la scène et il a été remplacé par un autre batteur, dont l’identité est pour l’instant inconnue.

En commentaires, les théoristes reprennent de plus belle en hurlant à qui veut l’entendre qu’il s’agirait de Mario Duplantier, le cogneur de Gojira. On ne vous cachera pas qu’on a de gros doutes.

Source : Blabberbouche