Stephen Carpenter des Deftones a partagé avec Fret12.com quelques histoires personnelles l’espace d’un mini documentaire. Les sujets vont de ses premiers amours musicaux et de l’effet que l’album live de Kiss a eu sur lui, au moins l’intérieur du vinyle. Il aborde aussi ses débuts dans la musique où ayant commencé par la batterie, il cherchait toujours à voir ce que son guitariste de l’époque faisait avant qu’un accident de skate le cloue dans une chaise et il se mette enfin à la gratte. Plus récemment, il parle de l’enregistrement de “Gore” pendant lequel les différents membres des Deftones ont dû s’accorder pour mettre en commun leurs idées personnelles plutôt que de les mettre en avant. Enfin, il parle de son amitié avec B-Real de Cypress Hill et de leur passion de la botanique qu’ils partagent. Il évoque son meilleur moment où, en tournée en Australie, il a transformé avec un ami le hall de son hôtel de luxe en smoke room. Répétant l’expérience avec un bong le lendemain, après une pause bouffe chinoise, le personnel leur avait même conservé places et verres dans le hall avec, petit plus qualité, leur bong nettoyé sur un plateau.