Votre mot de passe vous sera envoyé.
7_XoKJP1XK4

J’aurais jamais cru écrire une news sur Evanescence un jour, surtout pas en 2017, mais voilà que le hasard de la vie a fait rencontrer nos deux chemins. Plus de 13 ans après le succès tonitruant de “Fallen” et près de cinq ans après leur dernier album en date, le groupe de la désormais bouffie Amy Lee a sorti “Synthesis”, son quatrième.

Si vous aimez toujours autant le chant goth de fête de village mais qu’en plus vous appréciez les croisements consanguins entre piano, violons et électro pupute, vous allez être servi(e)s. En témoigne les 6:30 (!!!) d’“Imperfection”, le premier single qu’on vous a mis en haut de la news. Après une intro interminable et des couplets où Amy se prend pour Janelle Monae, elle lâche les violons et ses envolées lyriques de constipée qui savoure les effets de dragées Fuca.

Allez, on est pas des chiens, on vous met aussi l’album. Album qui comprend notamment un espèce de remix de leur turbo-tube “Bring Me To Life”, sans les grosses guitares et le chant du mecton.