Votre mot de passe vous sera envoyé.

C’est au travers d’un long post que Ben Barbaud fait le bilan de l’édition 2016 du Hellfest. Même s’il sont toujours appréciables, je passe sur les remerciements aux bénévoles, salariés, partenaires ou le public, pour se concentrer sur les points importants. Sur la saturation du site, il n’y a finalement pas eu beaucoup plus de monde par rapport à l’année dernière : 60 000 par jours contre 57 000 en 2015. C’est donc plutôt une réflexion sur l’aménagement des Main Stage qui va être menée puisque c’est sur Rammstein, Black Sabbath ou Gojira que la saturation du site a été ressentie. Les attentes importantes au niveau des fouilles ou au cashless ont également été notées et ce sont des points qui seront retravaillés pour l’année prochaine (le chargement des cartes par l’application mobile, s’il est activé, devrait aider…). Sur l’ouverture à un public plus généraliste, Ben Barbaud appuie en soulignant qu’il n’y a pas à avoir honte de ce succès populaire et que le festival n’est pas réservé à une élite de connaisseurs : c’est justement une bonne chose de fédérer et de montrer cette image de la culture métal.