Votre mot de passe vous sera envoyé.
Ohwlmsv8uf4

L’électrique Jack White a décidé de sortir quelques enregistrements acoustiques de ces tiroirs à la plus grande joie de ses fans. Intitulés “Jack White acoustic recordings 1998-2016”, le frontman balance de titres de la période White Stripes à sa carrière solo en passant par les Raconteurs. On vous file donc le teaser, le premier titre “City Lights” avait été enregistré pour l’album “Get Behind Me Satan” et balancé lors du Record Store Day de 2015.
Et comme le communiqué de presse est ultra complet, on vous le livre aussi.
Le double album sortira le 9 Septembre prochain.

 

Source : Beggars

image005 image003(1)

Tracklisting :

SIDE A

  1. Sugar Never Tasted So Good
  2. Apple Blossom (Remixed)
  3. I’m Bound To Pack It Up (Remixed)
  4. Hotel Yorba
  5. We’re Going To Be Friends
  6. You’ve Got Her In Your Pocket
  7. 7. Well It’s True That We Love One Another
  8. 8. Never Far Away

SIDE B

  1. 9. Forever For Her (Is Over For Me)
  2. White Moon
  3. 11. As Ugly As I Seem
  4. 12. City Lights (Previously Unreleased White Stripes Track)
  5. 13. Honey, We Can’t Afford To Look This Cheap
  6. 14. Effect & Cause

SIDE C

  1. 15. Love Is The Truth (Acoustic Mix)
  2. 16. Top Yourself (Bluegrass Version)
  3. 17. Carolina Drama (Acoustic Mix)
  4. 18. Love Interruption
  5. 19. On And On And On
  6. 20. Machine Gun Silhouette (Acoustic Mix)

SIDE D

  1. 21. Blunderbuss
  2. 22. Hip (Eponymous) Poor Boy (Alternate Mix)
  3. 23. I Guess I Should Go To Sleep (Alternate Mix)
  4. 24. Just One Drink (Acoustic Mix)
  5. 25. Entitlement
  6. 26. Want And Able

 

JACK WHITE ACOUSTIC RECORDINGS 1998-2016 retrace la carrière musicale de White en 26 titres acoustiques : des titres d’albums, des faces B, des versions alternatives et des inédits. Constitué en ordre chronologique, l’album comporte des titres acoustiques rendus célèbres par les White Stripes, en premier lieu “Sugar Never Tasted So Good” (extrait du deuxième single 45 tours du groupe) puis des classiques tels qu’“Apple Blossom” et “I’m Bound To Pack It Up” (remixé par rapport à l’original sur DE STIJL), “Hotel Yorba” et “We’re Going To Be Friends” (extraits de WHITE BLOOD CELLS), “You’ve Got Her In Your Pocket” et “Well It’s True That We Love One Another” (de l’album couronné d’un Grammy ELEPHANT), “Forever For Her (Is Over For Me),” “White Moon” et “As Ugly As I Seem” (extraits de GET BEHIND ME SATAN) “Effect & Cause” (extrait d’ICKY THUMP), et le titre produit par Beck “Honey, We Can’t Afford To Look This Cheap,” face B de l’ultime single du groupe “Conquest.”

Mais aussi “Never Far Away” (enregistré pour la bande originale du film ‘Retour à Cold Mountain’) et “Love Is The Truth” (écrit et enregistré pour la campagne 2006 de Coca-Cola) ainsi qu’une version bluegrass de “Top Yourself” et une version acoustique de la ballade “Carolina Drama,” co-écrite par White et Brendan Benson pour l’album des Raconteurs couronné d’un Grammy CONSOLERS OF THE LONELY. Les deux albums solo de White BLUNDERBUSS (2012) et LAZARETTO (2014), ne sont pas en reste avec “Love Interruption,” “On And On And On,” “Blunderbuss,” “Entitlement,” “Want And Able,” et des mixes alternatifs de “Hip (Eponymous) Poor Boy,” “Just One Drink,” “I Guess I Should Go To Sleep,” et la face B “Machine Gun Silhouette.”

Les 26 titres ont tous été remasterisés en début d’année par Andrew Mendelson à Nashville, tous écrits et produits exclusivement par Jack White, sauf “Never Far Away” (produit par T Bone Burnett), “Honey, We Can’t Afford To Look This Cheap” (produit par Beck), “Top Yourself (Bluegrass Version)” et “Carolina Drama” (co-écrite & co-produite par White & Brendan Benson), et enfin “Machine Gun Silhouette” (co-écrite par White & Rob Jones)