Y’a des trucs tellement gros dans la vie d’un rédacteur musical que ça ne peut QUE te pousser à sortir de ta retraite. Un peu comme Gronaldo découvrant le Big Mac 4 steacks, tu fous en l’air toutes tes bonnes résolutions pour aller faire le con, tu le sais mais tu peux pas en empêcher. Bah, tout pareil ! Nan mais sérieux, plusieurs jours que je voyais venir l’annonce Lady Gaga x Metallica sur scène aux Grammy. J’en bavais déjà. Bon, on va pas se mentir, c’est pas aussi honteux que Garou x Natasha St Pier reprenant AC/DC mais ces vocalises sur le titre « Moth Into A Flame », ça fait un peu reprise métal du 14 juillet par une chanteuse de variétoche anonyme qui veut mettre sa patte. Ou gagner The Voice en mode rebelle du système. Ça te fait un peu hérisser le poil, comme ta soeur fan de Rihanna arborant un T-shirt de Joy Division parce qu’une fois, elle a écouté du rock. Bah si, Coldplay, c’est du rock, mec ! Bref. Sans jouer les puristes, on restera dubitatifs sur ce duo. Comme le fait de voir Hetfield s’égolliser sur les premiers couplets sans que quelqu’un n’ait pensé à brancher le micro.

Après, dites-vous que ça aurait pu être pire. Genre, tu as fait partie de Metallica mais tu t’es barré pour monter tes groupes et si des fois, tu donnes l’impression de regretter ta décision (à vie) mais qu’ENFIN, la vie te donne un coup de pouce, ton moment de lumière, tu gagnes un Grammy quand Metallica gagne Lady Gaga, tu peux te dire que t’as réussi. ENFIN. Mais non, faut que le mec qui s’occupe de la sono te rappelle ta connerie en diffusant un titre de ton ancien groupe alors que t’en as plus rien à foutre. Bah oui, balancer du Metallica quand on annonce que Megadeth a gagné, c’est une sacré boulette. Comme quand t’es allemand, que tu gagnes une compét’ de sport et qu’on te balance l’hymne de l’Allemagne Nazie. Bon, après, MEgadeth, MEtallica, ça se ressemble quand même pas mal quand tu le tapes en suggestion dans Spotify…

Source : Loudwire