Ils auraient difficilement pu choisir un pire jour pour annoncer leur nouvel album et la raison aurait voulu qu’il soit plus sage pour eux de gentiment ranger leur communiqué de presse pour le ressortir lundi.

Mais non, à 11 heures tapantes, alors que le monde des amateurs de musique amplifiée n’avait d’oreilles que pour les albums surprises de Sleep et Cancer Bats, Orange Goblin a annoncé “The Wolf Bites Back”. L’album a été enregistré aux Orgone Studios (Quelque part en Angleterre) avec Jaime ‘Gomez’ Arellano (Ghost, Grave Pleasures, Paradise Lost, Cathedral).

Pour le premier single obligatoire on a droit au joli “Sons of Salem” :

Le morceau qui imagine la vengeance des fils des sorcières de Salem est décrit par le groupe comme un futur morceau régulier qu’il faut s’attendre à entendre à tous leurs futurs concerts.

L’artwork signé Roland Scriver représente un loup car selon les mots du chanteur Ben Ward “The wolf is such an amazing beast. The wolf is predatory, vicious and a merciless hunter but at the same time so determined, smart, cunning and beautiful and the portrayal of the wolf about to strike on the cover is a great representation of the way we felt when writing this album.”. Ce qu’on traduira par “les loups c’est stylé”.

Orange Goblin sera cet été au Hellfest et “The Wolf Bites Back” se pré-commande par-là avant une sortie prévue pour le 15 juin.