Votre mot de passe vous sera envoyé.

Pendulum se reforme sous le nom de Pendulum Trinity. On aimerait bien être hypés, mais faut croire qu’ils nous l’ont trop fait et que si on peut tromper une fois 1000 personnes, on peut pas tromper 1000 fois 1000… enfin quelque chose comme ça.

Pour rappel, Pendulum a officiellement splitté en 2012, quand Rob Swire et Gareth McGrillen ont formé Knife Party.

En 2016

Après force teasing, ils annoncent un reformation à l’Ultra 2016, qui sera en vérité un gros DJ set de Knife Party où les membres passeront leur temps le cul derrière la console et ne se lèveront que pour cinq misérables titres de Pendulum.

Ils ne s’arrêtent pas là et poursuivent avec une tournée… de DJ sets. Dont tout le monde se fout.

En 2017

Ils teasent… attention… une reformation de Pendulum ! On ne savait pas s’ils étaient séparés mais visiblement c’était (encore) une reformation. Oui, la fatigue était déjà présente.

Bilan : 6 concerts en festival à l’été 2017. Rien en France. Puis rien.

En 2019

Maintenant ! Pendulum annonce la formation (ou reformation ?) de Pendulum Trinity !

“Cet été, la TRINITÉ originelle de Pendulum avec Rob Swire (Anscenic), Gareth McGrillen (Speed) et Paul Harding (El Hornet) jouera pour la première fois en dix ans en dehors de Perth, Australie.”

Notez les critères très spécifiques pour qualifier l’événement d’exceptionnel.

Ce sera au South West Four Festival et on nous promet…

“Vous y entendrez de tous nouveaux morceaux de Pendulum issus des futurs EP et album du trio avec le genre de production époustouflante que vous attendez tout naturellement de ces pionniers de la musique électronique.”

Bon. A part l’auto-pompage, des EP et un album donc. On note. Parce que c’est pas la première fois qu’ils le promettent non plus hein, mais on note.

“Et du chant live par Rob Swire et des invités spéciaux !”

Alors comme toujours, les mots sont importants. Du chant, ça ne veut pas dire qu’ils seront en formation groupe live. Mais ça ne veut pas dire le contraire non-plus. On est méfiants mais ils se sont suffisamment foutus de notre gueule par le passé pour qu’on ait le droit.

“Pendulum’s Trinity World Tour jouera au Royaume Uni, en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et en Australasie avec le SW4 comme début officiel de ce nouveau chapitre de l’histoire de Pendulum.”

Maintenant, on attend.

Source : Pendulum