Back dans les bacs

Le plus français des représentants rosbeef du Dandy Rock, Peter Doherty, est de retour en cette fin d’année 2016 pour son deuxième album solo, après le très bon Grace/Wasteland aux sonorités de musique de cabaret. Nous a t-il vraiment quitté ? Si on regarde le délai entre ses deux albums estampillés Peter Doherty, effectivement. 7 ans se sont écoulés depuis son premier album solo. Mais le bonhomme a été pas mal présent ces dernières années avec Babyshambles et (le passable) Sequel to the Presque en 2013 ainsi que The Libertines et (le reliquat des belles années) Anthems for Doomed Youth en 2015.

Tabula Rasa

Le chanteur change de formule pour ce nouvel album. Finies les sonorités de type cabaret. Finis les morceaux de piano enjoués et enlevés. Le nouvel album se démarque du premier effort solo de l’anglais. Cependant, cela ne signifie pas que le bonhomme nous propose de l’inconnu. On retrouve clairement la patte Doherty : son timbre éraillé ; sa gratte sèche, une J-45 de chez Gibson évoquée dans le titre “Hell to Pay at The Gates of Heaven“. Petit bémol de cet album de 11 titres (nombre honorable) de 39 minutes, il comporte 2 versions du titre “I don’t love anyone (but you’re not just anyone)” (titre déjà joué en version instrumentale en live) ainsi que la déjà connue “Flags from the Old Regime“. L’album réserve de belles surprises avec la chanson hommage aux attentats du 13/11 “Hell to Pay at the Gates of Heaven“, la très belle “Oily Boker” dont le break et le passage hurlé rend particulièrement bien en live. “Kolly Kibber” ouvre de manière simple, directe et efficacement ce second opus. Les titres “Down for Outing“, “Birdcage” et “She is far” semblent corrects mais plus anecdotiques : des titres typiquement dans le veine de ce que sait faire Pete Doherty mais sans reflet particulier. Petit coup de cœur perso pour le premier single de cet album “The Whole World is our Playground” qui me donne l’envie de sautiller et de passer une bonne journée (l’album aurait du pu se finir sur ce morceau).

What’s Next ?

Un assez bon deuxième album, en solo, pour Pete Doherty en cette année 2016. Celui-ci sera suivi d’un probable nouvel album de The Libertines puisque les deux leaders ont confirmé en interview, séparément, la réunion prochaine du groupe pour travailler sur du nouveau matos.

Peter Doherty ✖︎ Hamburg Demonstrations
Des titres qui sortent du lotThe whole World is our playgroundA Hell to Pay at the gates of heaven
9 vrais nouveaux titresQuelques morceaux dispensables
3.0Pas Mal !
Avis des lecteurs 2 Avis