Votre mot de passe vous sera envoyé.

L’air de ne pas y toucher, cette deuxième quinzaine de mai enchaîne les gros poissons. Sans même parler des nouveaux Amel Bent et DJ Khaled.

The National sort enfin I Am Easy To Find après une tournée introductive autour d’un court-métrage réalisé par Mike Mills et jouée par l’actrice mondialement reconnue Alicia Vikander. Un album fleuve de 16 morceaux dont la particularité est d’intégrer des voix féminines pour accompagner Matt Berninger. Toujours servi par des mélodies soignées et une production d’orfèvre, ce disque ne s’annonce pas comme le plus agité mais ne devrait pas décevoir après le carton de Sleep Well Beast.

Deuxième sortie Beggars du jour, Interpol et son EP Fine Mess. En tournée constante et moins d’un an après l’excellent Marauder : Banks, Kessler et Fogarino ont la quarantaine flamboyante et ça se verra à Londres au All Points East Festival dans 7 jours ou à l’Olympia début juillet.

Rammstein sort d’un silence studio de dix ans avec un album éponyme. N’étant pas un fan du groupe, le temps passe vite quand on s’amuse. Groupe métal le plus écouté sur les service de stream, il n’y a pas de doutes que ce neuvième rejeton ne va pas calmer les ardeurs d’un public français toujours présent.

Biffy Clyro se met à la bande-son et illustre Balance, Not Symmetry.

Et toi, c’est quoi ce qui te fait vibrer dans les nouveautés ?