Votre mot de passe vous sera envoyé.

Un vendredi sorties post-vacances d’été et clairement la fête est finie ! L’occasion pour nous de vous balancer les dernières sorties mais aussi celles qui ont émané durant vos congés, histoire de reprendre avec du bon son (nan parce qu’à un moment, ça va bien les radios de plage qui crachent leurs tubes de merde).

Première sortie et non des moindres, le dernier Idles qui font de plus en plus parler d’eux à juste titre avec un second disque qui ne dément pas le succès du premier. On vous encourage fortement à écouter ce “Joy As An Act Of Resistance” avant notre chronique.

Autre disque que l’on vous recommande très très chaudement, le dernier disque d’Interpol, “Marauder” s’impose pas mal aussi dans son genre. Notre chronique est à lire ici.

Anna Calvi est aussi de retour avec son nouvel album, “Hunter”.

Sorti la semaine dernière, le roi de la fête (ou “el rey de la fiesta” comme on l’appelle désormais dans les boite sde nuit de Marbella), Mark Lanegan et son fidèle comparse Duke Garwood ont balancé “With Animals”.

Alors qu’ils ont livré un set de feu (MAIS DE FEU) au Main Square, Justice balance son dernier “Woman Worldwide” blindé de samples déjà utilisés sur leurs précédents disques.

Grosse sortie estivale aussi tant la critique les kiffe, The Lemon Twigs enfoncent le clou avec leur dernier né, “Go To School”. Putain, quelqu’un les a prévenus que la rentrée, c’est seulement lundi ???

Alice In Chains n’aura pas trop profité de l’été, assurant tournée US et promo pour “Rainier Fog”.

On les aime beaucoup beaucoup beaucoup et on en reparlera avec notre live report des Nuits Secrètes 2018 mais le duo anglais Slaves nous a gâtés avec son “Acts Of Fear And Love”. Un écho à “Joy As An Act Of Resistance” des compatriotes Idles ?

31 petites minutes mais le retour tout de même d’un Miles Kane qui chante si bien en français “Coup de gras, coup de gras !!!”

On n’aura peut-être pas de nouveau System Of A Down mais on a a moins le dernier disque de Daron Malakian, “Dictator”.

Hého, vous allez quand même pas repartir sans une petite merde dans les oreilles ? Nan, sérieux, mention spéciale à la pochette que Muse a dû kiffer.

On en a beaucoup parlé mais au final, le dernier Gorillaz est toujours aussi chiant, mais on vous laisse en juger par vous-mêmes si ce n’est pas déjà fait.

Cette liste n’étant pas exhaustive, n’hésitez pas à nous signaler ce que l’on aurait loupé.