Sans qu’on lui demande cette régularité, Hot Chip continue de pondre avec la constance d’un métronome son album tous les 2 ans. Si on y ajoute leur projets solos, ça nous donne un disque tous les 6 mois. Why Make Sense? succède à un In Our Heads très réussi, rejoignant leur meilleur disque : Ready for the Floor. Depuis quelques années maintenant, le groupe a étendu ses morceaux et il n’est pas rare de les voir fricoter avec les pistes de 6 à 7 minutes. Dans l’intervalle, leur goût pour les bluettes mélos ne fait que croître et ce, depuis le second album.

Comme ‘Flutes‘ ou ‘End of the Earth‘ sur le précédent, Why Make Sense? pioche ses meilleures morceaux dans les titres les plus dansants. Son premier single ‘Huarache Lights’ en est un très bon exemple : rythmé, léger et entêtant. ‘Cry for you‘ est aussi bien balancée avec des lignes de basse rappelant ‘Thriller‘. Globalement pourtant, le tempo est à la balade. Heureusement, Hot Chip a su revoir sa formule pour ce type de titres. Si elles étaient clairement le point faible de leurs premiers albums, ici elles gagnent en qualité et ne sont pas seulement des hymnes au zapping. ‘Started Right‘ en est un bel exemple avec sa mélodie funky et son flot très dansant, tout comme ‘Dark Night‘. La production est plus généreuse. Dans le passé, seul un beat mid tempo les habillaient. Un effort apprécié.

Bien sûr pour nous faire mentir, on pourra citer la vocodée ‘Burning Up‘ sur laquelle on a déjà eu du mal à faire une écoute complète. Dans les nouveautés, un rappeur pose un feat. sur ‘Love is the future‘ et sur la partie vocale, de nombreux samples aux voix féminines, normalement réservées à Corona ou Dr Alban sont aussi de la partie.

Le défaut indéniable de ce sixième album est son manque de tubes. Hormis son single et son dernier morceau, peu de titres se démarquent de la tracklist. Faut-il ici y voir la volonté du groupe d’avoir pensé un ensemble plus qu’une compilation de pièces rapportées ?

Entre les Pet Shop Boys, New Order et George Michael, Hot Chip continue son bonhomme de chemin avec une aisance et une longévité assez inattendue ainsi qu’une approche assez unique dans leur genre musical à l’heure actuelle. Ecouter Why Make Sense? en entier ne sera pas une activité récurrente mais on peut très bien y faire son marché pour quelques titres ou le mettre en fond musical. Surtout qu’il s’agit d’un de leur disque les plus consistants.

Cette bande de zozos sera présent cet été à Rock en Seine et on vous les conseille ardemment pour un bon moment de n’importe quoi musicalement maîtrisé avec en bonus l’excellente et diabolique Sarah Jones à la batterie.