Powerman 5000… Avec leur look cyber techno aux couleurs flashy, on a vite fait de penser qu’il s’agit de quelques petits rigolos qui veulent surfer sur la vague métal indus, juste avant de se goinfrer dans une bo telle que ‘End Of The World : Revenge Of Satan‘ ou pire, ‘Korben Dallas, The Movie‘. Nan nan, c’est pas ça du tout. Bon bien sur, on pourra toujours polémoquer sur le fait que le groupe vend des figurines à leur effigie, mais Korn l’a bien fait, nan ?

Le groupe n’est pas aussi violent que Rammstein peut l’être, mais il pourra suffire aux accros des ptits teutons. D’autant plus que certaines tracks sont très efficaces, avec des riffs explosif et une batterie certe basique, mais qui fait poum poum aux bons moments… Mais le plus dans cet album, c’est l’histoire qu’il y a derrière… ‘An Eyes Is Upon You‘ (rappelant peut être Iron Maiden) n’est rien d’autre qu’une sorte d’introduction au film qui va commencer, avec des bruits d’ambiances récurrents. C’est d’ailleurs avec ce ‘Are You Ready To Go?‘ dit lentemant que les premières notes sont entamées. Et là, vlan, les trippes sont prises, on a envie de pogoter. Construit comme un blockbuster de juillet, il y a de grandes tracks qui font penser que c’est le quartier qui explose (‘When Worlds Collide‘), pour finalement laisser place à des cours moments de pauses où la voix off reprend le contrôle ou à des interludes comme ‘System 11.11‘.

La voix colle parfaitement avec les sonorités, grave sans tomber dans le kitch de certains chanteur très en vogue en ce moment…

Et comme dans un film, tout s’achève sur une chanson un peu nostalgique, où on verra les meilleurs passages du film au ralenti… ‘Watch The Sky For Me‘ est la track exceptionnelle de l’album, avec une ambiance cabaret, tout simplement hilarante où le chanteur tente de remplacer ces icônes des années 30… Ouais un peu le même trip que Damien Saez dans ‘My Funny Valentine‘ sauf que là, la voix est grave et qu’après, ca repart en trip technoïde, plus que réussi d’ailleurs..

Y a pas à dire, cet album est bon, même très bon. Allez on se le réecoute, parce qu’on a tous adoré le moment où Bruce Willis saute de la voiture de police juste avant de démembrer deux terroristes et d’exploser le commisariat…