Snuff est de retour ! Ce groupe anglais de pop/punk devenu mythique au même titre que les Hard-ons, et ayant influencé de nombreux groupes comme les Satanic Surfers pour ne citer qu’eux, revient après environ quatre années d’absence…

Alors ‘quoi de Snuff‘ ? Et bien il s’agit de la sortie de ‘Six Of One, Half A Dozen Of The Other : 1986-2002‘. Contrairement à beaucoup de best-of qui sortent en ce moment, celui-ci peut être considéré comme vraiment intéressant. D’une part ce groupe a une discographie conséquente avec une dizaine d’albums, par conséquent il y a de quoi remplir cette réalisation (mais ça on va y revenir un peu plus tard).

D’autre part parce que le livret est très complet avec plus d’une vingtaine de pages dans lesquelles vous pourrez apprendre à partir d’un arbre chronologique les liens entre pleins de groupes (comme par exemple Mel C et les Spice Girls, ou encore Gorillaz). Dans ce livret, on retrouve également des photos officielles du groupe (il faut savoir que Snuff refusait de se faire prendre en photo, se jugeant tous trop laids pour ça).

Pour en revenir au disque, ou plutôt aux disques (et oui c’est un double album), il y en a largement pour son argent puisqu’à raison de 25 chansons par album, on atteint facilement plus de deux heures d’écoute ! Le premier CD est essentiellement constitué de chansons extraites de leurs discographie (normal pour un best-of me direz vous…). L’esprit de ‘Six Of One, Half A Dozen Of The Other : 1986-2002‘ respire la bonne humeur et le soleil, et le trombone qui n’est arrivé dans le groupe qu’en 1994 avec Dave ne fait qu’accentuer la chose en donnant une petite touche de Ska à leur musique. Le deuxième CD est composé quant à lui de B-sides, de raretés, de lives, ainsi que de chansons inédites. On y retrouve ainsi la reprise de ‘I will survive‘, chanson qui est avouons-le digne de Me First And The Gimmes.

Six Of One, Half A Dozen Of The Other : 1986-2002‘ constitue donc un best-of vraiment réussi puisqu’on y retrouve à la fois les grands classiques de Snuff pour les nostalgiques (ou pour ceux qui veulent découvrir le groupe), ainsi qu’un CD composé de ‘nouvelles’ chansons, ou en tout cas moins connues de l’auditeur lambda.