Si je vous dit ‘Popular‘, vous me répondez Nada Surf. Pourtant, Nada Surf n’est pas un groupe aussi ‘Popular‘ que ça et on peut s’en mordre les doigts ! Après quatre années de bataille avec leur maison de disque, Elektra, qui avait refusé la
distribution du très bon album ‘The Proximity Effect‘ aux USA en 98, le trio new- yorkais sort enfin la tête de l’eau.

Let Go‘, tel est le titre du dernier bijoux de Nada Surf. Autant vous dire que si vous espèrez un cd capable de faire hocher la tête de mamie gentillement assise dans le salon c’est raté ! Malgrès deux ou trois morceaux assez dynamique, ‘Let Go‘ reste tout de même un album assez ‘reposé’ qui fera le bonheur de tout les amateurs de ballades et belles mélodies. Des morceaux comme ‘Blonde On Blonde‘ ou encore ‘Paper Boats‘ vous berceront en vous rappellant comme la vie est belle et que les petits noiseaux volent dans le ciel, tandis que d’autres comme ‘Hi Speed Soul‘ ou ‘Treading Water‘ vous permettront de bouger vos fesses préalablement engraissées chez Mc Donald (Mc Do pour les intimes).

Musicalement, ‘Let Go‘ est un album qui ne contient pratiquement aucuns déchets et la voix de Matthew n’a pas changé d’un poil,
Toujours aussi belle et envouteuse. Le groupe se permettra même un petit clin d’oeil à la France, qui est un pays que Nada Surf apprécie tout particulièrement, avec le morceau ‘Là Pour Ca‘ chanté entièrement en français (et un français parfait!)

En gros, cet album est une pure bombe qui plaira sans aucuns doutes aux amateurs d’émo, pop, et rock alternatif et qui ne devrait pas décevoir les fans par rapport à l’avant dernier album à savoir ‘The Proximity Effect‘. A consomer sans modération !