Il y a 3ans (à un mois près), Good Riddance sortait ‘Bound By ties Of Blood And Affection‘.
Aujourd’hui, la bande de l’ami Russ Rankin sort ‘My republic‘. Pour ceux qui ne connaîtraient pas le personnage, il est ce que Droopy est au Cartoon : Un air un peu blasé, mais une musique tellement plaisante à écouter : Un punk hardcore à l’esprit contestataire.

3 ans pour accoucher d’un prédécesseur, c’est long ! Il faut dire que ces derniers temps, Russ (Certes il n’est pas tout seul dans le groupe, mais bon) a pris le temps de monter son ‘All Star Band’ en compagnie d’anciens mecs de Bane ou encore de Comeback Kids, et tout ce qui s’en suit :Album, tournée…

Mais revenons sur ‘My republic‘. Il signe le retour de Sean Sellers, ancien batteur du groupe, et actuellement dans les Real Mc Kenzies. Malgré tout, l’album se veut plus sage. La fougue, que dis-je… la rage du groupe qui collait tellement bien avec la voix hurlée de Russ quand il chantait à s’en faire péter les cordes vocales s’est atténuée.
Le groupe a t-il vieillit ? Je ne pense pas. Les chansons sont toujours rapides (‘Out Of Mind‘torches and tragedies’) Mais cela ne l’empêche pas de lâcher des tubes plus mélodiques et calmes (‘Texas‘, ‘Shame‘), mais à chaque fois sacrément travaillés. Côté production, Il n’y a toujours rien à redire sur le travail de Bill Stevenson.

Ce sont donc 14 chansons, qui sont pour moi d’un grand cru. Certes moins agressif que les précédents, il n’empêche que ‘My republic‘ est un excellent album. La fougue du groupe semble d’avantage contrôlée et ce n’est pas forcément plus mal…
Sans compter les bonus vidéos live à mater sur son ordinateur. (avec ‘Heresy, Hypocrisy and Revenge‘ issue de l’énergique Operation Phoenix ou encore ‘All fall Down‘).