Jeune interprète français, Bénabar fait aujourd’hui partit de ce que l’on appelle « l’espoir de la chanson française ». Souvent comparé (à tord) à des artistes tels que Vincent Delerme ou encore Thomas Fersen, Bénabar a pourtant su s’imposer comme l’un des leaders de cette nouvelle génération d’artistes. Sa recette ? Des mélodies simples accompagnées de textes vrais…

Bénabar, premier album de Bénabar en solo, débute dans une ambiance plutôt raleuse sur le l’excellente « Bon Anniversaire » où Bénabar nous fait l’apologie de l’anniversaire, croisé avec une crise de la trentaine. Ce qui est marquant tout de suite chez Bénabar, c’est cette capacité à transposer une situation vécue en mélangeant à la fois humour et hostilité, le tout dans une chanson. Quand on parle de vécu, on pourrait également citer « Majorette », « A Notre Santé » (véritable Hymne à la pro-conformité) ou encore « Le Coup Du Lapin » qui nous transportent littéralement dans l’univers de Bénabar. Certaines chansons vous ferons rire (« Y’a Une Fille Q’habite Chez Moi », « Vélo »), d’autres arriverons peut être même à vous émouvoir ! (« Couche Tard, Lève Tôt », « A Poings Fermés », « Porcelaine) Quoi qu’il en soit, il faudrait être de très mauvaise fois de dire que cette homme n’a aucun talent !

Musicalement, Bénabar est un album très varié et vous fera passer facilement de la chanson Bal-Musette aux ballades sans oublier de faire un petit détour par quelques rythmes Ska.

Vous l’aurez donc compris, Bénabar est un album à posséder de toute urgence pour tous les non-réfractaires à la chanson française et les curieux !