Fred Durst montera sur le ring lors de l’Ultimate Fighting Championship, un tournoi qui ressemble un peu à ces combats qu’on voyait dans Dragon Ball. Un ring, deux types qui s’affrontent et qui se fight pour défendre leur art martial. Même qu’ils pouvaient balancer des boules de feu ou se transformer en singe géant.
A défaut de balancer des boules de feu, Fred aura peut-être l’air d’un singe puisqu’au lieu de se battre comme un homme, un vrai, il chantera une nouvelle version de « Break Stuff« . Bon, aucun européen ne pourra voir ça puisqu’il faudra être américian et se payer une séance de « pay-per-view » le 22 novembre sur la chaine UFC. Dommage, un Fred Durst géant poilu qui écrase tout le monde, ça m’aurait bien fait tripper.