Votre mot de passe vous sera envoyé.

Quand on dit que les Anglais sont vraiment spécial, ce n’est pas totalement faux… Le ministre de la Culture anglais, Kim Howells, vient de déclarer que le chanteur Robbie Williams aidait le traffic international de drogues et de prostitués à travers son soutien pour le piratage de musique. En effet, le rebel qu’est Robbie Williams avait quelques jours auparavant déclaré à la presse que télécharger des mp3s et graver des CDs était cool. Kim Howells ne l’a pas entendu de cette oreille et a répliqué en disant que si le traffic de musique ne risquait pas de touchait l’artiste au contrat de 80 millions de livres sterlling, celui-ci risquait en revanche de détruire des emplois dans les maisons de disque et autres fillières musicales.