Votre mot de passe vous sera envoyé.

Encore un groupe anglais qui sait jouer de la guitare ! Yard Act est dans la cour de ceux qui nous font danser, prône l’efficacité sans trop nous prendre la tête. Frappant à la porte dès les premiers jours de 2022, que dit leur premier disque, The Overload ?

Son morceau titre annonce la couleur, The Clash et les racines anglaises du groupe sont indéniables. L’accent à couper au couteau de son interprète, le flow chaloupé de la basse et les riffs sonnants de la gratte marquent dès la première écoute. Loin d’être là pour tout donner en un titre, le groupe sait nous divertir au long de la tracklist. Formé en 2019 seulement, on s’épate de leur relative facilité à pondre des morceaux flirtant avec le déjà entendu certes mais sans jamais être redondant ou vain.

Le sens du rythme, le refrain qui tombe bien, la gratte qui ressort au moment où on l’a sentait trop discrète et une batterie toujours en support sans trop en faire. C’est dans l’équilibre que le groupe déniche sa place. Comme d’hab dans la totalité des groupes issus d’Angleterre, le chanteur attire les oreilles. Avec un flow impeccable et une gouaille particulière, James Smith n’est pas aussi random que son blase et diffère par ses invectives et ses ponctuations.

Pas là pour la jouer plus prolétaire que IDLES ou Sleaford Mods ou aussi politique, poétique ou viscéral que Shame, Fontaines DC ou The Murder Capital, Yard Act prend le contre-pied du… FUN.

Pour autant, les paroles ne nous récitent pas le bottin. Derrière son côté dansant et immédiat, « Payday » évoque pauvreté et politique urbaine, en parlant laitues sans oublier de nous faire bouger le cul avec une fin de titre que n’aurait pas renié le premier disque de LCD Soundsystem.
Un album réussi, sans grand discours, ni d’ego démesuré mais une bonne adresse. Dommage que le disque serve quelques titres plus anecdotiques dans sa deuxième moitié, mais cela n’entache pas des débuts prometteurs… Il ne fait aucun doute que le groupe sera immanquable cette année avec un nombre de sets promos incalculables en Angleterre pour soutenir la sortie et une com de tous les instants sur les réseaux sociaux avec humour et réductions pour permettre au disque de viser une potentielle place de numéro 1 des ventes.

Yard Act ✖︎ The Overload
Marche dès la première écoute.Met dans l'ambiance, quelque soit l'humeur.PayDay et ses consoeurs.
3.5Note finale