Votre mot de passe vous sera envoyé.

Si tu es passé à côté du pataquès de Phil Anselmo, il vaut mieux que tu rattrapes ton retard.

Commentaires d’experts (plus ou moins)

Les réactions n’ont pas été si nombreuses chez les grands noms du métal. Sebastian Bach pense que ceux qui disent “white power” sont des “tapettes“. Le guitariste de Darkest Hour affirme que le geste d’Anselmo n’a “pas sa place dans le métal” et soutient à 100% le message de Rob Flynn.

Dans les propos plus intéressants car soutenus, All Shall Perish considèrent les actes de Phil Anselmo comme une tâche pour l’héritage de Pantera et la mémoire de Dimebag.

La réaction de la compagne de Dimebag mérite aussi d’être mentionnée. Pour elle, la réaction de Rob Flynn serait, grosso modo, un règlement de compte indirect face à l’accrochage qu’il a eu avec Anselmo backstage (la fameuse “nigga era” de Machine Head). Pourquoi ne pas lui avoir dit bien en face sur le moment ?

Le mot de la fin, on l’a gardé pour Chris Kontos, 1er batteur de Machine Head. D’une part, il condamne la bêtise raciste (qu’elle soit 1er ou 2ème degré) d’Anselmo. D’autre part, il en a tout autant pour le côté faux-cul de Flynn par rapport au racisme sous-jacent de leurs tenues de scène du moment ainsi qu’un manque de cohérence et de franchise à s’afficher avec un mec comme Anselmo (mais peut-être que la présence sur scène de Dave Grohl, Robert Trujillo… en valait la peine). Pour lui ce sont 2 “putain de vantards débiles et égocentriques“. Possiblement la meilleure conclusion de cette histoire.

Les faits

Reprenons les faits. Vendredi 22 janvier se tenait le Dimebash 2016, un concert avec pas mal de personnalités destiné à rendre hommage à Dimebag Darrel, et pour l’occasion cette année, aussi à Lemmy. Tout le monde a bien bu, s’est bien marré, et c’était à peu près tout.

Seulement voilà, jeudi 27 janvier le youtuber Chris R a décidé de mettre en ligne les dernières secondes de la soirée qu’il avait à l’origine décidé de retirer. Baptisée subtilement “Phil Anselmo is a Racist! Ruins Dimebash 2016”, on y voit le père Philou balancer un sieg heil avant de crier “white power!”.

Heureusement, Anselmo a rapidement répondu que ce n’était qu’une blague, parce qu’il buvait du vin blanc en backstage.

L’excuse a été (très) relativement acceptée et l’incident aurait pu passer sous le tapis si vendredi Robb Flynn de Machine Head n’avait pas posté cette vidéo :

Il y explique qu’il n’y avait pas de vin blanc backstage, qu’il y a croisé Phil qu’il connait bien puisqu’il a tourné deux fois avec Pantera à l’époque et qu’en moins de 30 secondes celui-ci a tenu à lui dire qu’il détestait passionnément la nigger era (les 3 et 4eme albums) de Machine Head. Mais s’il a tenu à faire cette vidéo, c’est aussi parce qu’il était sur scène avec lui pour la reprise de “A New Level”, quand il a lancé un seig heil sur le “and power”.

Depuis, les fans ont trouvé une photo prouvant qu’Anselmo buvait bien du vin blanc ce jour là. Une photo rapidement expertisée par les alcoolistes de Metal Sucks qui ont déterminé qu’il s’agissait en fait d’une bouteille de rhum.

EDIT : La tempête ayant soufflé bien fort, Phil Anselmo a publié une vidéo d’excuse.