Votre mot de passe vous sera envoyé.

Cette année tout le monde peut aller au Roadburn. Tout le monde ou personne selon la façon dont vous choisissez de voir les choses puisque le festival se déroule uniquement en ligne.

Si tout cela ne remplace pas un vrai live, Gold prouve avec This Shame Should Not Be Mine que l’émotion peut très bien se transmettre à travers un écran (et un bon casque audio).

This Shame Should Not Be Mine

Il y a six mois, le grand Walter du Roadburn a demandé à Gold de créer quelque chose de spécial pour l’édition de cette année.

Ceci a donné naissance à This Shame Should Not Be Mine. Dans un post Facebook publié le jour de la diffusion du live, la chanteuse Milena Eva s’est confiée sur le sens de la performance :

“TW // violence sexuelle

J’ai tant de fois pensé le faire. Je n’étais pas sûre de vouloir vous en parler. Mais aujourd’hui il me semble important de partager ça avec vous. J’ai été violée à l’âge de dix-neuf ans par quelqu’un en qui j’avais confiance et de qui j’étais tombée amoureuse. Je vivais seule. J’étudiais la composition et la production musicale et en un instant ma vie s’est retrouvée sens dessus dessous. Cela m’a formée. En particulier la honte qui accompagne un tel traumatisme.

J’ai ignoré le traumatisme pendant de nombreuses années. C’était plus facile de prétendre que ça n’avait pas eu lieu que de l’accepter. Dans le silence du confinement, il n’y avait plus moyen de s’en échapper. Pour me libérer de tout ça j’ai commencé à écrire cette pièce de musique avec Thomas et les autres membres du groupe Igor, Jaka, Danielle et Vincent.

Cette pièce s’appelle “This Shame Should Not Be Mine”. Et si vous lisez ça ou si vous écoutez la musique et que quelque chose de similaire vous est arrivé j’espère que vous réaliserez que vous n’êtes pas seul.

“This Shame Should Not Be Mine” va rendre visible ce qui était invisible. Cela me tiendra compagnie quand je me sens seule et pourra apporter un peu de réconfort aux autres qui portent aussi en eux un “invisible” similaire.

x Milena”

Le live

Le live est visible dans son intégralité sur le site du Roadburn jusqu’à mardi soir et on vous conseille de ne pas passer à côté.

Parce que le résultat est profondément émouvant. Gold dépouille sa musique, met en retrait les riffs post pour mieux mettre en avant les machines. Les paroles sont directes, presque crues. Tout l’accessoire est mis de côté pour un résultat puissant de sincérité.

Les silences entre les morceaux n’en sont que plus pesants et on retient son souffle jusqu’à la dernière chanson qui comme une libération clame : “it’s time for some healing now”.

Avant de partir

Tout cela est bien entendu gratuit mais vous pouvez si vous le voulez faire une donation sur le site du Roadburn Redux en cliquant sur “Donate” en haut à droite ou leur acheter du merch.

Pour ceux qui veulent soutenir le groupe, Gold a mis en vente un t-shirt manches longues This Shame Should Not Be Mine sur son store.