Votre mot de passe vous sera envoyé.
60GLRCfH3WY

Ayant actuellement 9141 mails non lus sur mon mail VisualMusic, vous comprendrez que l’on est pas mal sollicités en termes de promo. Mais il est des labels, contacts que l’on surveille de plus près alors quand Marine du très bon label [Pias] nous envoie des news, je jette souvent un œil. En lisant « folk », j’avoue que j’ai failli passer mon tour. Et pourtant, Jonathan Jeremiah, qui sortira son cinquième album « Horsepower For The Streets » le 09 Septembre prochain m’a eu avec son dernier single éponyme, d’une classe assez balèze.

Marine nous connaissant, elle précisait qu’il n’y avait pas de guitares dans tous les sens, mais bordel, la prod’ est ultra léchée, la voix du frontman ou encore l’ajout d’un orchestre de 20 musiciens démontrent une vraie classe et tout ça vaut franchement qu’on y jette une oreille. MÊME QUAND ON AIME BIEN LES GROSSES GUITARES.

« Le fait d’être un personnage détaché à bien des égards ne m’empêche pas de me soucier ou de vouloir montrer un peu d’amour et d’attention aux autres. Je  pense simplement que j’arrive à exprimer ces choses à travers mes chansons ».

Source : [Pias]