Votre mot de passe vous sera envoyé.

Amanda Palmer, électron libre difficile à suivre dans sa carrière artistico-solo pleine de pilosité mal placée a récemment été diagnostiquée comme ayant la maladie de Lyme. L’artiste, enceinte de son premier enfant, explique que cela n’aura pas d’impact sur celui-ci mais qu’elle ne pourra plus assurer la première partie de Morrissey, ce qui est un déchirement la concernant.
Sans trop perdre son sens de l’humour, elle évoque néanmoins l’idée de monter un groupe punk féminin composé d’elle-même, Kathleen Hanna des Bikini Kill et d’Avril Lavigne. Mais comme c’est une putain de hippie, elle rajoute :
Je ne sais pas quelle tique a ruiné ma semaine mais j’emmerde cette tique… Je m’en fous. Je pardonne la tique. Les tiques ont faim. Je suis de la nourriture. Nous ne faisons tous qu’un. Peu importe.