Votre mot de passe vous sera envoyé.
5EzuNdQ6WB8

Vous le savez, les artistes ne meurent jamais vraiment. Ils laissent ça à la plèbe, ces rustres, simples mortels non touchés par la grâce divine de l’inspiration, bercés d’illusions et d’achats compulsifs tels que des couteaux tournevis et autres planche à découper/bac de lavage vendus sur le téléchat.

Réjouissez-vous donc car Chester Bennington revient avec un side project nommé Grey Daze. Qui se trouve être le groupe dans lequel officiait le chanteur avant de rejoindre Linkin Park. On peut d’ailleurs “profiter” du premier single “What’s in the Eye” enregistré alors que Chester n’avait que 17 ans. Sa veuve déclare à ce propos :

“One of Chester’s greatest gifts was music. The only thing he took more pride in was being a father to his children. Given how much he cared, he wanted fans to hear everything he did, and his musical journey started with Grey Daze.”

Un titre écrit par Bennington et le batteur du groupe, Sean Dowdell et revient sur leur manière de vivre le décès d’un ami dans un accident de voiture. Le chanteur était même repassé par la case studio pour finaliser une prod entamée il y a des années :

“Over the years we’d become more knowledgeable, more experienced, and had more resources, so we decided to pick a selection of songs from our previously released albums and re-record them the way they deserved to have been treated back in the ‘90s when we initially wrote and released them. By February 2017, we started recording and in June, Chester and Sean announced the reunion, with a live performance planned for that Fall. Unfortunately, as we all know, that never happened.”

Source : Facebook