Votre mot de passe vous sera envoyé.

Alors que l’on pensait la hache de guerre enterrée depuis l’introduction de Nirvana au Hall Of Fame en 2014 (la photo au-dessus), ça y est, Courtney Love revient en mode BAGARRE !

Elle accuse donc Dave Grohl de lui avoir fait signer un accord sur les royalties de Nirvana qui ne serait pas juste. Un accord qui, jusqu’à maintenant, permettait à Dave, Krist et la fille de Kurt, Frances Cobain de récupérer la caillasse. Dave aurait ainsi abusé de la situation personnelle de Courtney :

“3 months before I left LA, I signed a document that effectively gives Dave [Grohl] (and Krist [Novoselic]) my descendants money in perpetuity. I was so broken. So scarred, so exhausted by him, I just fucking signed it. But it’s a lie. So I’m unsigning it.

Because it’s nonsense. The chaos and fury over Kurt’s death being directed at me, deflected by Dave, while he enriched and continues to enrich himself, gorging on Kurt’s fortune and Kurt’s goodwill. 27! Years!!! I’ve had enough.

I’m over being made small. And being “forced“ to “just drop it“ when it affects every generation of my descendants. Nicest guy in Rock ? No.”

Quelqu’un lui dit qu’elle ne fait pas partie du groupe à la base ?

Autre personne à s’en prendre plein les dents, ça, c’est pour la route, un petit Bounty pour se remplir le ventre avec Trent Reznor dont elle et les membres de Hole auraient vu l’artiste abuser de ses fans, même les plus jeunes :

“As for Reznor, At least? HE’S talented but still a creep. I’ve never seen so much systemic abuse of kids, girls as young as 12, by him and his crew, we all (the members of Hole) witnessed it. So while these two jack asses are not my #metoo’s because I’m saving my 1 up (because we only get 1) they’re darn close.”

On comprendra donc qu’elle se garde sous le coude une grosse révélation d’abus sous le coude en mode Superboss du #MeToo.

#fuckoff @treznor @nineinchnails @foofighters I really hope my example of standing up to them, putting a stop to them, will prevent any other women (or men) from this soul shattering level of personal and cultural abuse in future . Sexually, spiritually, financially.. #metoo #me3 #me88 etc etc ad nauseam. 💩💩💩🙏#blessed? Yeah to be breathing long enough to tell the tale. I’m cramming as much into every song as I can. ☸️🍄🩰 Nam myoho renge kyo. “We are not doormats“

S’il ne s’agit en aucun cas d’atténuer les souffrances de victimes et de dénoncer les abus de certain(e)s, le comportement ultra erratique de Courtney pose quand même pas mal question dans cette affaire que l’on pensait derrière (pour les royalties de Nirvana en tout cas), surtout quand, encore en 2018, elle expliquait regretter ses années de bagarre avec Dave par le passé… On a hâte de voir la réponse des intéressés et si vous le souhaitez, voici un résumé de la guerre Grohl/Love par le passé ici (en anglais).

Source : ThePRP