Votre mot de passe vous sera envoyé.

Hellfest : Menace sur l’édition 2021

Récemment interviewé dans le Figaro, Ben Barbaud, Directeur du Hellfest ne cache pas son inquiétude pour l’édition 2021 du festival du Sheitan. Il explique même ne pas vouloir risquer des millions et possiblement prendre une décision en janvier 2021 pour savoir si l’édition doit être annulée.

Il nous reste neuf mois avant l’édition 2021 du Hellfest, les 18,19 et 20 juin où sont attendus des groupes tels Deep Purple, Faith no More, System of a Down, Deftones et Judas Priest. Je garde espoir mais je crains le pire. Je déciderai début janvier si nous pouvons prendre le risque de nous lancer en production. Vous verrez cela pareil pour les tournées internationales de stars comme Elton John et Céline Dion. Ils déplacent des équipes tellement importantes et les enjeux financiers sont tels qu’eux aussi ont besoin d’un minimum de six mois de visibilité.

Le festival ne pouvant s’appuyer sur des aides ou encore les assurances (au rayon des absents depuis bien longtemps) :

“Si je lance la production du Hellfest 2021 et qu’en mars, nous sommes obligés d’annuler, nous aurons travaillé pour rien et des millions d’euros de dépenses notamment en décors vont s’accumuler. Mais cette fois, je n’aurai personne vers qui me retourner. Je suis quasi 100% autofinancés avec seulement 15.000 euros d’argent public sur 25 millions d’euros. Je ne toucherai rien de mon assureur et rien de l’État qui me dira « vous n’auriez pas dû faire travailler vos salariés et vos prestataires. » J’attends un rayon de soleil qui donne des raisons d’espérer.”

Une inquiétude toute légitime pour un festival indépendant et qui espère donc que la pandémie se calmera, ce qui n’est pas gagné vu la progression actuelle. À moins que l’Institut Pasteur de Lille ne nous sauve les miches !

Source : Interview complète sur Le Figaro