Votre mot de passe vous sera envoyé.
5lnTvwdoQFw

Il s’agit en fait d’un court métrage de dix minutes qui se concentre essentiellement sur le point de vue américain.

La collaboration entre Rage Against The Machine et The Ummah Chroma voit un professeur déconstruire le mythe de l’homme blanc aux États Unis, le tout entrecoupé de bouts du morceau “Killing In The Name”, de quelques citations des paroles et d’une interview de Zack de la Rocha.

Une citation de Tom Morello affichée pendant le générique explique la forme du documentaire :

“Ma mère [Mary Morello] est une femme blanche aux propos radicaux. Pendant trois décennies elle a été une enseignante progressive dans un lycée conservateur et encourageait les étudiants à remettre en question le système. Tant dans ses actions que dans ses mots elle leur a toujours appris que le racisme ne devait jamais être ignoré et devait toujours être confronté.”

Le documentaire s’achève assez logiquement sur un live de RATM qui joue “Killing In The Name”.