Votre mot de passe vous sera envoyé.
mxr6COyjD1o

Clairement la série web la plus passionnante depuis bien longtemps, la saga Threatin continue de plus belle ! Ça y est, ça y est ! Le groupe est officiellement officieux. Oui, Jered Threatin (SPOILER ALERT, c’est même pas son vrai nom) a balancé un communiqué officiel :


SBIM ! Prenez ça les médias et le monde de la musique, hashtag Psychology les cocos ! Maintenant le groupe a même sa page officiel Facebook, 30 000 personnes au compteur et des goodies, forcément à pécho, avec des T-shirts de toute beauté. Avouons, c’est quand même drôle.

Pour le côté plus sérieux, Metalsucks a mené l’enquête et Jered Threatin s’appelle donc Jered Eames et a déjà eu un groupe de black/death métal par le passé avec son frangin, nommé Saetith. À l’époque, les bracelets à clous étaient de mise, tout comme les comptes MySpace (oui, ça date de 2007/2011 tout ça). Seulement voilà, ça a moyennement fonctionné même si le groupe ouvrait pour quelques gros noms (Cannibal Corpse, The Black Daliah Murder,…) et comptait parmi ses rangs des musiciens de tournée ayant bossé pour Cradle of Filth ou encore Dying Fetus. Seulement voilà, déjà à l’époque, le musicien préférait se mettre en avant, oubliant quelque peu ses comparses (syndrôme Threatin) et apparemment déjà pipoté son lien avec des labels existants par contre. Tournure plus triste, le type semble un peu esseulé, son père semblant chercher à le contacter et son frère, qui ne le voit plus, se désolidarisant des actes de son frangin :

“All I can say is I’m disappointed in the choices my brother as made. With the current news shedding light on his real identity and our relation, and that we did have a band together in the past, I have to actively disassociate myself with his current actions.

It is my opinion that with the same amount of effort and money, of which I’m sure he’s borrowed a lot, there’s no doubt in my mind, with his talent, he could have done something in a legitimate and respectable manner. Instead, he’s gone the route of manipulation and deceit. While he may try to spin all this as an elaborate hoax of sorts, I can assure you, knowing my brother, that this indeed was a failed attempt at entering the music industry.

I’ve not spoken to Jered since 2012. It’s true that my brother and I had a somewhat successful regional band together, but we split up, mostly, due to Jered wanting to take things in the direction you all see before you. I, personally, have no tolerance for these kinds of antics.

In contrast, I do things in a legitimate way. The opportunities I have had has been a product of hard work and dedication, and not through any means of misconception or deceit. It is my goal with this statement not to disown my brother, but to disassociate, and express my detest for, his recent actions in the music industry.”

Source : ThePRP